Le Delarge, le dictionnaire des arts plastiques, modernes et contemporains

Fiche de présentation

SCHNEIDER, Jean-Pierre
né en 1946 à Paris, France ; Beaux-Arts, Lille.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : Des formes apparaissent ton sur ton, un homme arqué, un ovale, un ventre d'urne. La couleur avance aussi dans le blanc, comme un mur à peindre inachevé; ici, c'est une peinture essayée, par rapprochement de deux teintes entre lesquelles un décorateur hésite; de temps à autre une échappée de lumière ou une frange ondulée. Ce pourrait n'être que des taches de peinture pure. Mais, le temps passant, il précise l'allusion, "il frôle le réel"; le corps évoqué porte sur le cou une brebis comme l'Apollon moscophore devenu le Bon Pasteur, en trois couleurs et leurs nuances, l'agneau pouvant aussi être une sorte de halo qui se dégage de la figure informulée. Paraphrasant, on aimerait dire "Laissez venir à moi l'image", ce col de jarre dont le ventre disparaît dans une ombre qui n'est que la matière de la peinture. La forme s'affirme, segmentée, des jambes qui pourraient être reprises à celles de L'Homme qui marche de Giacometti*, Fouler, (2002). Il mêle ses pigments à de la poudre de marbre, fixés à l'acrylique, obtient un fond d'une grande richesse et y dépose la trace fugitive du corps, dans l'eau, dans l'air, sur terre, allusion de la masse ou du contour; tout est dit et rien n'est prononcé. On peut y voir une allégorie pascalienne de l'insignifiance de l'homme dans la durée incommensurable de l'Univers. De plus en plus il évoque pour tout dire. La Femme sans mots, (2005), série de torse vus de dos enfouis dans la peinture vert bouteille ou simplement tracé sur la toile grège. Comme aussi Le Heaume de Mambrino, (2005), évocation de Lépante par un simple couvre-chef perdu sur la toile.. A l'instar de Novelli*, il revient au degré zéro de la peinture, un trait, une ligne transversale, trois taches et une inscription presqu'effacée dans laquelle on croit deviner  Plus rien ne tient, (2008).

Expositions : 1969, Théâtre, Carcassonne, (P) ; 1987, Salon des Réalités nouvelles, Paris ; 1988, Académies des beaux-arts et Nègre, Sabadell, Espagne, (P) ; 1989, Debaigts, Paris, (P) ; 2008, Berthet-Aittouares, Paris, (P) ; 2011, Orangerie du Sénat, Paris, (P).



© 2012 - ledelarge.fr
Le Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains
Avec le soutien de la fondation XYZ