Fiche de présentation

imprimer la fiche

PIAUBERT, Jean

né le 27 janvier 1900 à Feydieu, Gironde, France ; Beaux-Arts, Bordeaux ; 1922, s'installe à Paris, fréquente dans des académies libres ; 1935-1940, arrête de peindre ; 2002, meurt le 28 janvier à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Illustrateur - Peintre

Présentation : Paysagiste et peintre de marines jusqu'en 1935, et maquettiste de tissus pour le couturier Poiret. Puis, dès le début des années 1940, ayant découpé un morceau de tableau et ayant constaté que la partie était abstraite*, il ne se soucie plus de l'appréhension immédiate de la réalité, il devient géométrique abstrait*, sombre et enfumé. Au début des années 1950, il se met à vénérer l'univers en une cosmologie surtout géologique; il veut nouer un nouveau rapport de l'homme à la terre, lui permettre de prendre la mesure de l'espace. Il joue donc de la matière, lave, cendres, bitume, cailloux, graviers, moulés en calanques, causses, combes, cap, avec les variations de couleurs que permettent ces sites baignant dans des mers d'améthyste profond, ou de sang écarlate, dans un contraste entre couleurs et formes qui évite tout dégradé, Thériade, (1956) ou Polynésie-triptyque, (1963) aux géométries caldériennes* entourées de bourrelets de sable sur plage et ciel vides. Il y a aussi matière et chromatisme sur une même structure, enclume en creux et en relief, en mousse ou en papier d'étain sur fond granulé de moquette de pierraille ou simplement de peinture. La forme est signe qui communique. Il y a encore ces mêmes matières traitées en motifs décoratifs, fleurs aux pétales giratoires. Il y a surtout une sémantique ésotérique, pythagoricienne, graffitis* nobles, tracés dans le minéral par quelque aristocrate du désert, Ur, (1959, MRBABx), grande spirale noire contrariée par des lignes géométriues sur fond jaune gris grumeleux, ou Aux confins de soi-même, (1988, MPSG). C'est un matiériste* qui montre le sol, brut ou gardant des traces humaines élémentaires, parsemées de cailloux multicolores.

Expositions : 1932, Zack, Paris, (P); 1953, Ex-Libris, Buxelles, (P).

R├ętrospective : 1995, Pavillon de Bercy, Paris ; 2000, musée de Grenoble.