Fiche de présentation

imprimer la fiche

CELNIKIER, Isaac

né le 8 mai 1923 à Varsovie, Pologne ; 1940, enfermé par les nazis dans le ghetto de Bialystok ; 1942, déporté dans le camp de Stutthof, d'Auschwitz, de Birkenau ; 1946-1951, Arts appliqués de Prague, chez Emil Filla* ; 1957, s'installe en France ; vit à Ivry ; 2011, meurt le 11 novembre ; inhumé au cimetière de Bagneux.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Graveur - Peintre

Présentation : Figuratif, expressionniste*, il fit sourdre la figure de l'ombre et l'âme de la figure. Il est aussi paysagiste de la Provence. Se souvenant d'Auschwitz, il peint longtemps après un triptyque en camaïeu de beiges-olives, Birkenau (1988), squelettes vivants nus, soudés comme un mur se rendant à la chambre à gaz, l'instant avant le néant.
Graveur, ses burins, pointes sèches, eaux-fortes ou lithographies sont lourdes de rais obscurs ; on les prend pour des roseaux et ce sont les membres des victimes qui par leur éticité extrême forment les zébrures d'où émergent la tache plus clair des visages, Gina Frydman, (1981) ou Janus Korczak, (1981), comme Massacre d'hommes, (2001) ou Massacre de femmes, (2002). Au blanc plus de place dans Jour de libération, (1976), occupé par le simple contour épais des sauvés, tandis que, la même année, Quatre personnages sont déjà enfouis dans le maquis des traits.

Expositions : 1962, Carpentras, (P) ; 1964, Paris, (P) ; 2007, Musée d'art et d'histoire du judaïsme, Paris, (P).

Rétrospective : 1991, musée des Augustins, Toulouse; 1993, musée Fabre, Montpellier; 2005, musée national de Cracovie.

Musées : Musée national de Cracovie, 320 oeuvres.