Fiche de présentation

imprimer la fiche

BENANTEUR, Abdallah

né le 3 mars 1931 à Mostaganem, Algérie; 1946, Beaux-Arts d'Oran; 1953, s'installe à Paris et vit de petits métiers; 1954-195, Grande Chaumière*; 1961, vit à Ivry; 1972-1976, enseigne aux Beaux-arts de Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Graveur - Peintre

Présentation : Après une période réaliste*, il se consacre à une abstraction* peu figurative, Selon Cherif, (1960, Musée de Vitry), avec ses pigments mêlés de sable pour suggérer le désert. Celui-ci se retrouve dans Les Errantes, (1972) dont on ne sait si ce sont des formes humaines voilées ou les rocs des hamadas. Il est aussi nuagiste*, Crépuscule à Ouessant, (1980) ou Embarquement à Tiasa, (1986, Institut du monde arabe). Un monde palpite en vagues de petites touches aux glacis légers, superposés, vert-de-gris, rouille ou mousse d'où sourd une clarté blafarde. Les sommets nuageux sont évoqués aussi bien que les abysses ou les empyrées. Des âmes esquissées les traversent, emportant avec elles une clarté sélénite. Sa facture se rapproche de l'impressionnisme abstrait, lorsque les touches se font taches sur fond alpestre, Les Elus, (1986) ou Le Triomphe, (1993). Deux énormes polyptyques de cinq panneaux, 6,50 x 2,50 m, Triomphe (1993-1994), disent son propos : triomphe de la mort et de la vie. Ses polyptyques renvoient aux danses de mort des pré-renaissants.

Expositions : 1953, 1960, Salon de la Jeune Peinture, Paris; 197, Cimaise, Paris, (P); 1989, 1996, Claude Lemand, Paris, (P).

R├ętrospective : 1970, Arc, Paris, pour l'oeuvre graphique.