Fiche de présentation

imprimer la fiche

LE BRETON, Constant

né le 1er mars 1895 à Saint-Germain-des-Prés, Maine-et-Loire, France; 1910, apprentissage de décorateur à Nantes; 1913, reçu aux Arts Décoratifs de Paris, ne peuty entrer faute de moyens; 1914-1918, mobilisé aux armées sur le front bulgare; y dessine; 1919, s'installe à Paris, y apprend la xylographie et l'eau-forte et y peint en autodidacte; 1985, meurt le 26 février d'un infarctus du myocarde.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Graveur - Peintre

Présentation : Graveur, il illustre de nombreux ouvrages. Peintre, il excelle dans les portraits d'enfants. Sur un fond uni en dégradé, il les saisit dans leur ingénuité, d'un pinceau nerveux, le temps de leur occupation, tambour, cheval à bascule, ou soutanelle de choeur, la lumière frappant leurs visages et leurs mains. Ils n'ont pas encore pris, comme les adultes, les traits qu'il faut sélectionner pour révéler leur vraie personnalité. Le mérite des portraits des hommes et femmes de son temps vient de leur chromatisme surprenant sur ces mêmes fonds unis en dégradé, Maximilien Luce,* (1935, MAMVP), noyés d'olive, André Derain* (1938, MAMVP), vêtu d'outremer, ou d'Yves Brayer,*, habillé de pourpre. Les grands formats sont tantôt inspirés de Balhus*, Départ pour le bal, (1941, MNAM), tantôt de Derain, La Toilette, (1939, MNAM). Restent des paysages dans lesquels il rend les plans de luminosité des accidents doux des rives de Loire et reprend certaines constructions classiques ds impressionnistes, Voiliers en bord de côte, (1932).Il est aussi auteur de quelques natures mortes.

Expositions : 1926, Vincent, Paris, (P).

R├ętrospective : 1996, musée Marmottan, Paris; 2003, musée des Années 1930, Boulogne-Billancourt.