Fiche de présentation

imprimer la fiche

KLUCIS, Gustav

né le 4 janvier (16, selon le calendrier grégorien), 1895 à Koni, Livonie, Lettonie ; 1913-1915, Beaux-arts de Riga  1915, intégré dans un régiment d'infanterie ; 1915-1917, Ateliers libres de Petrograd ; 1917-1918, s'engage dans l'Armée Rouge ; devient un des proches de Lénine ; 1918-1920, Ateliers libres de Moscou chez Malevitch*; 1920-1921, Vhutemas*; 1922-1923, enseigne à l'atelier d'art Sverdov au Kremlin ; 1924-1930, aux Vhutémas ; 1938, ayant déplu par ses audaces artistiques à Staline, est arrêté le 17 janvier comme membre du groupe armé des terroristes lettons ; fusillé, le 26 février à Moscou.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Graphiste - Peintre

Présentation : Il peint L'Homme rouge, (1918), composition cubiste*, suivi de Composition, (1919, musée d'art contemporain, Thessalonique), des plans sur fond nu, grisés, traversés par un cercle noir, constructivistes. De 1920 datent apparemment ses premiers photomontages dans lesquels apparait la figure de Lénine, et en 130 encore. Des tableaux axonométriques, Peinture axonométrique, (1920, GTM) ou Construction, (1921, musée des Beaux-arts de Lettonie), arachnéen, montrent son attachement au constructivisme*, Projet de décoration de la façade du Kremlin pour le 5ème anniversaire de la révolution d'Octobre, (1922, ibid). Chargé d'enseigner la couleur aux Vhutémas, il crée une série de tableaux théoriques de Cercles Tricolores à Cercle Spectral, (1924, GTM), qui servent à illustrer ses cours. Il est aussi l'auteur de peintures et d' oeuvres spatiales, toujours dans la ligne du constructivisme, cercle rouge ou arcs de cercles et bandes convergentes, (1926-1928). Graphiste, il développe ses photomontages, Ouvriers, ouvrières, participez tous aux élections soviétiques, (1930, musée des Beaux-arts de Lettonie). S'appliquant jusque là à des affiches de propagande, ils prennent place dans des installations* Le Mur rouge et noir, (1930, Moscou) et Le Plus grand succès de l'industrie socialiste, (1932, Moscou) ; ils prennent de plus en plus d'ampleur jusqu'à celui du pavillon de l'URSS à l'exposition internationale de Paris, (1937). Il revient à la peinture entre 1935 et 1937, Autoportrait, (1937), précis et classique; des paysages aussi. Il est décorateur de théâtre, en 1917 à Pétrograd et en 1923 à Moscou et scénographe à l'exposition internationale des arts décoratifs, Grand Palais, Paris.

Expositions : 1918, Artistes tirailleurs, Kremlin, (G) ; 1922, Exposition russe, Van Diemen, Berlin, (G) ;  1959, Les tirailleurs Lettons, Musée des Beaux-arts de Lettonie, Riga, (G) et 1970, 1998, (P) ; 2000, Victor Sfez, Paris, (G) ; 2004, International Center of Photography, New York, (P)

Rétrospective : 1991, Fredericianum, Kassel ; 2005, Musée d'art moderne, Strasbourg.

Musées : Beaux-arts de Lettonie, Riga, collection de Valentina Koulaguina, veuve de Klucis.