Fiche de présentation

imprimer la fiche

DOTREMONT, Christian

né en décembre 1922 à Tervueren, Flandre, Belgique ; 1941-1942, participe, à Paris, aux activités du groupe surréaliste*; 1948, fonde Cobra*; 1951, malade, il ne peut plus animer Cobra et le dissout ; 1979, meurt le 20 août à Buizingen, Belgique.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Dessinateur - Peintre

Présentation : Il a, graphiquement, beaucoup collaboré avec d'autres membres de Cobra, Appel*, Corneille*, Jorn*, deux ans durant, de 1958 à 1960, avec Vandercam* et surtout, de 1960 à 1972, avec Alechinsky*. Avec les uns, il crée des pochades ou des canulars. Avec d'autres, il apporte ses " logogrammes " pour les entremêler à leurs travaux. Avec d'autres encore, il livre de simples textes qui sont partie prenante de l'oeuvre commune. Lorsqu'il oeuvre seul, il se consacre presque exclusivement à des logogrammes, Logogramme, (1972, CCB), et pour la première fois en 1962. Ce sont des compositions d'écritures imaginaires ais arabisantes ou iranisantes, parfois sinisantes, rappel des " tugra " de Soliman le Magnifique, que l'esprit relayé par la main fait jaillir avec virtuosité sur le papier, mais dans une tenue ordonnée, rigoureuse, tout au contraire d'envolées lyriques. Les pleins et les déliés de ces textes fictifs veulent dire quelque chose d'incommunicable, sinon justement par le truchement de ces signes sans signification objective. Au bas de l'oeuvre, en petits caractères au crayon à mine, en capitales d'imprimerie, n texte poétique, bien réel, se veut la traduction, l'équivalence du graphisme; ces textes rappellent que c'est la pensée qui origine l'acte de peindre, à l'encontre précisément de ce que voulaient d'autres membres du groupe, pour qui c'était l'inconscient qui commandait le pinceau. Dotremont est le cousin rationnel de son compatriote d'autrefois, Michaux*, il a peint l'écriture.

Expositions : 1948, (P) ; 2005, Musée des Beaux-arts de Caen, (P).

Archives : IMEC, Paris.