Fiche de présentation

imprimer la fiche

DELPRAT, Hélène

née en 1957 à Amiens, Somme, France ; 1976, Beaux-Arts de Paris ; 1982-1984, pensionnaire de la villa Médicis, Rome ; 1997-2012, s'abstient d'exposer ;  vit à Argenteuil.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Elle peint des images évocatrices de tout un monde culturel ; emblèmes africains hier, évocations de tiares indiennes aujourd'hui, de ballets russes, de la statuaire médiévale, d'amphores grecques, frappées de lettres ou de légendes, Je te hais, Perceval, parce que tu es là, pareil à un lever de soleil au montant de la route et que moi j'ai déjà choisi (1990), et cette phrase écrite en capitales qui frappent tout le tableau recouvre des traces de pieds sur le chemin du départ. Cette imagerie d'objets, de formes, de signes usuels se présente sur des tons bruns et verts dominants, tandis qu'une autre série adopte les tons laiteux bien plus méditerranéen. Une question revient dans ses tableaux : "Où est la peinture ?". Dans une dominante expressionniste*, elle la recherche en effet, tantôt inspirée par les enluminures, tantôt par le pop* poussant le clin d'œil vers des contemporains, que ce soit pour la manière ou le sujet, et ramenant le tout à un seul plan.
Joyeusement anticléricale, elle diffuse du grégorien ponctué d'un rire gras ou représente un pape dont la mitre affiche au revers, un priape, Le Jour où j'ai inventé le pape, (2005)

Expositions : 1984, villa Médicis, Rome (G) ; 1985, 1994, Maeght, Paris (P) ; 2012, Chapelle Notre-Dame des Fleurs, Moustoir-Remungol, Morbihan, (P).