Fiche de présentation

imprimer la fiche

SMITHSON, Robert

né en 1938 à Passaic, New Jersey, États-Unis d'Amérique ; épouse Nancy Holt*; engagé dans une société de génie civil, il découvre la possibilité de modifier avec art, la nature ; 1973, meurt à Amarillo, Texas, dans un accident d'avion.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Artiste de plein air

Présentation : Sa préhistoire, c'est une peinture expressionniste* abstraite. Vient ensuite l'agencement de miroirs qui ne tiennent compte de l'espace que dans la mesure où il est réfléchi, sans apport extérieur d'artifices ou de conventions, Mirror Vortex, (1964, CCI, Paris), agencement dans trois triangles isocèles soudés, de trois cônes inversés de miroirs. Il devient enfin un pionnier de l'art de plein air, en 1966. Il modifie sur une large échelle, en respectant la leçon des minimalistes*, des sites repérés. Sa première réalisation date de 1969. Une spirale de basalt noir est réalisée près du rivage Lac Salé, réduit au statut de dépotoir, Spiral Jetty, (1970, Utah), elle compte 457 m. de long sur 4 de large ; il la place sous l'eau, à cause de la couleur rose de celle-ci due aux bactéries et aux algues, mais l'assèchement la rend au plein air, couverte de cristaux de sel ; l'eau montant recouvre l'oeuvre de 6m, de sorte qu'elle n'est plus visible que par avion ; en 2002, elle ressurgit de la surface ; en 2008, elle est menacée par l'ouverture d'une champ pétrolier à 6km. Aux Pays-Bas, il découvre une carrière aux sables de couleurs différentes qu'il module en spirales, Broken Circle-Spiral Hill, (1971, Emmen).

Expositions : 1994, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles.

R├ętrospective : 2005, Musée d'art contemporain, Los Angeles, Musée de Dallas et Whitney, New York.