Fiche de présentation

imprimer la fiche

DELVILLE, Jean

né le 19 janvier 1867 à Louvain, Flandre, Belgique ; Beaux-arts de Bruxelles; vit à Paris dans l'entourage des Rose-Croix ; 1896, prix de Rome ; 1898-1915, enseigne aux Beaux-arts de Glasgow ;1916-1937, à ceux de Bruxelles; dirige ceux de Mons ; élu membre de l'Académie royale de Belgique ; 1953, meurt à Forest-Bruxelles.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : C'est le symboliste, nourri d'ésotérisme qui demeure, Tristan et Yseut, (1897, MRBABx), ou Les Trésors de Satan, (1895, ibid.), vague de femmes nues dans un environnement art nouveau, ou encore Dante buvant les eaux du Léthé, (s.d.) au coloris chatoyants évitant le noir. Il est l'auteur de nombreuses peintures murales. Le portraitiste, Paul Otlet, (1925), saisit la psychologie de ses modèles et la traduit ans rigueur.

Expositions : 1895, L'Essor, Bruxelles, (G) ; 1892, 1895, Salon des Rose-Croix, Paris ; 1972, 1976, Les Peintres de l'imaginaire, Grand Palais, Paris, (G).

Lieux publics : Palais de Justoce, Bruxelles, salle de la cour d'assises, quatre panneaux.