Fiche de présentation

imprimer la fiche

PAVLOVIC BARILLI, Milena

née le 5 novembre 1909 à Pozarevac, Serbie ; 1922-1926, Beaux-arts de Belgrade ; 1926-1928, de Munich ; 1929-1930, séjourne à Londres et à Paris ; 1937, s'installe à Rome ; 1939, émigre à New York ; 1944, se brise la colonne vertébrale comme suite à un accident de cheval ; 1945, y meurt le 6 mars d'un infarctus ; l'urne est déposée au cimetière des étrangers à Rome.
Signature : milena.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Portrait de la mère (1928, Musée d'art contemporain, Belgrade ou MAC) est traité de manière vive, forte, expresssionnisante* et Le Jeune Homme au chien (1928, ibid.), d'une palette reprise aux cubistes et d'une manière ou les petites solutions de continuité cézanniennes sont perceptibles. Le souffle de l'art déco* passe dans Au cirque (1931, ibid.) comme dans Composition au masque (1933, Ibid). Elle donne une peinture métaphysique*, mate, plâtreuse, finement colorée dans laquelle les visages dialoguent avec les masques antiques, La Poupée (1936) ; c'est une transition  vers le surréalisme* proprement dit, Jeune fille à la lettre et à la guitare (1936), puis Le Silence (1937) plus nettement marqué. Ensuite, elle explicite son goût pour la Renaissance italienne, naguère encore latent, dans des figures qui sont des autoportraits, La Jeune fille au voile (1936, MAC). Le Secento, plane et même Dürer, La Vieille dame au papillon (1936, Ibid). Vient le NovecentoAutoportrait (1936, ibid).  Autoportrait au voile (1939) ou Le Psaume (1942), c'est l' envol du genre et toujours elle comme modèle.

Expositions : 1928, Maison des journalistes, Belgrade ; 1931, Bloomsberry, Londres (P) ; 1932, Jeune Europe, Paris (P) ; 1940, Julian Lévy (P) ; 2002, Centre culturel yougoslave, Paris (P) ; 2009, Centre culturel serbe, Paris (P).

Musées : Musée Pavlovic Barilli, Pozarevac (900 œuvres).