Fiche de présentation

imprimer la fiche

SONNIER, Keith

né e 31 juillet 1941 à Mamou, Louisiane, États-Unis d'Amérique ; 1959-1963, université de Louisiane du Sud ; 1963-1964, séjourne à Paris ; 1965-1966, Rutgers University ; vit à New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Installationniste

Présentation : Il interpelle le spectateur en assemblant des éléments de tous ordres, métal, neon, verre, ruban adhésif et en y mêlant des miroirs, et pour la première fois, Dis-Play, (1970, Caselli), Blocs de mousse revêtus de pigments fluorescents, carreaux de verreéclairages divers, néon, lumière noire stroboscope.  Il force le regard et par là même, le statut de l'art, La Salle, (1980, MACM). Il assemble aussi des polymères utilitaires, panier, tubes, bouteilles de produits ménagers en panoplie, Tisket a Tasket, (1994). À la fin de la décennie, il reprend les surfaces planes, noir laqué et verre transparent, avec des néons en primaires, soulignant, prolongeant, séparant la surface plane de ce qui est un presque tableau posé contre le mur. Il tord aussi des tubes ou les tresse, bicolores, rouge et violet, émeraude et céladon. C'est en 1968 qu'il découvre l'usage du neon, déja exploité par Dan Flavin* en 1961 et Bruce Nauman*; en 1963. Sa technique est plus graphique, plus souple, plus baroque. Ses tubes multicolores sont soutenus par des métaux plus ou moins larges, Deux pattes, (1981), sur des poutrelles, Elliptical Shields, (2005), deux tubes enchâssés dans un ruban d'acier, ou Saules pleureurs, (2000), vert pomme, allant du mur au sol soutenus par de seuls embouts.

Expositions : 1966, Douglas College, New-Brunswick, (P) ; 1973, musée national d'art moderne, Paris, (G) ; 1986, Montenay, Paris, (P) ; 1999, Evelyne Canus, La Colle-sur-Loup, (P) ; 2008, 2010, JGM, Paris, (P) ; 2010, Mary Boone, New York, (P).