Fiche de présentation

imprimer la fiche

MONK, Jonathan

né en 1969 à Leicester, Angleterre, Royaume-Uni ; 1987-1988, Leicester Polytecnic ; 1988-1991, Glasgow Scool of Art ; vit à Berlin et Leicester.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Installationniste

Présentation : Sur un moniteur apparaissent, en grandeur de timbres-poste, illisibles donc, 80 photographies dont la légende est affichée en grand, formulée par les deux commissaires de l'exposition où l'oeuvre est présentée, The Famous People, (2000). Il rend en trois dimensions Sol LeWitt, 100 Cubes, (2000). Il ironise sur les enseignes parsemées dans nos rues, All the Possible Ways of Lighting a Chemist Shop's Sign, (2002, Frac Bretagne) et c'est la simple copie de la croix verte des pharmacies. Peintre, il reprend le style d' albums de mode des années 1930, Twelve Angry Women, (2005). Il illustre le temps et l'espace, procédant à une double exposition d'objets similaires ou semblables se répondant; ainsi, des deux côtés on trouve un vélo Constantly Moving Whilst Standing Still, (2005), dont les pédales sont inversées et dont les roues tournent dans des directions opposées, à vide; un puzzle d'acier, limité aux pièces de contour, tandis que d'autre part on trouve les pièces d'intérieur, The Outside / The Inside of Something, (2008) ; un série de Meeting, (2008), indiquant en capitales et en français, un lieu et une heure de rendez-vous dans Paris.Il pirate* notamment David Hockney* Before / After a Bigger Splash, (2006). Le plus réalistiquement explicite, Sending and Receiving Receiving and Sending, (2008), deux émetteurs-récepteurs, chacun dans un lieu différent. Ce n'est pas Dada* car la conceptualité* est sous-jacente.

Expositions : 2000, Au-delà du spectacle, Centre Pompidou, Paris, (G) ; 2002, Art Gallery of Ontario, Toronto, (P) ; 2005, Musée d'art moderne de la ville, Paris, (P) ; 2006, Triennale New British Art, Tate Britain, Londres, (G) ; 2005, Domaine de Kerghéhennec, (P) ; 2008, Palais de Tokyo et Musée d'art moderne de la ville, Paris, (P).