Fiche de présentation

imprimer la fiche

SCHNEIDER, Gregor

né en 1969 à Rheydt, Rhénanie-Westphalie, Allemagne; y vit.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Installationniste

Présentation : Le seul objet de son art au sens où on l'emploie dans artisanat- est de transformer sans cesse sa maison : ouvrir une issue, en obturer une autre, élever le plancher, abaisser le plafond, tapisser les murs de plomb, de laine de verre, créer de l'oppression, c'est vouloir abolir tut repère temporel et spatial. Témoignage d'une pulsion obsessionnelle, traduite dans des fac-similés à grandeur réelle, mais qui ne révèle rien que la banalité (à l'encontre des reconstitutions de Kabakov*), transmise aussi sous forme de vidéo* et de photos. C'est un conceptualiste* qui pratique une sorte d'autisme en maçonnerie. Il loue deux maisons contiguës dans le quartier de la Whitechapel à Londres et invite les visiteurs à assister à la vie quotidienne, Die Familie Schneider, (2004); on se rend sur rendez-vous, on se voit octroyer 20' et chacun des appartement est au détail près, identique; apparemment; parce que, subtilement quelques différences sont à découvrir comme dans le jeu des 7 erreurs. La vie se déroule, une femme lave la vaisselle un homme se masturbe dans la baignoire, des adolescents dorment dans le lit. Sculptures familiales animées et sonorisation prolongent l'illusion. Cube, Venise, (2006) et Cube, Berlin, sont censurés par chacune des municipalités, parce qu'ils évoquent la Kaaba, de La Mecque, avec leur échafaudage de 15 m. de côté revêtu d''un voile noir. En 2008, il est à la recherche d'un mourant ou d'un mort pour l'exposer en faire oeuvre d'art et réconcilier le public avec la mort.

Expositions : 1985, Kontrast, Munchengladbach (P); 1996, Kunsthalle, Berne (P); 1998, Arc, Paris (P), 2004, Quartier Whitechapel, Londres.

Citation(s) : Il a dit : - L'oeuvr n'a d'existence que dans sa réalisation.