Fiche de présentation

imprimer la fiche

CAI, Guo-Qiang

né le 8 décembre 1957 à Quanzhou Fujian, Chine ; 1986-1995, vit à Tokyo ; 1995, à New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Installationniste

Présentation : Le feu d'artifice comme la poudre à canon - élixir d'immortalité ou matière d'exécutions - sont d'origine chinoise. Il met celle-ci au service de celui-là, en embrasant, depuis 1990, des édifices publics, dans le désert de Gobi, sur la trace du mur de Berlin, sur la place Tienanmen, Cities on the Move, (1999). Comme ces incendies peuvent être captés par les satellites, c'est une communication entre terre et espace. Avec Dragon Skeleton, Suture of the Wall-True Collection, (1996, SMAK), il reste un mur recouvert des fumées d'un feu dont on voit les scories par terre, c'est le résultat de la mise à feu d'un squelette de dragon en bois, fixé à la paroi. Ce qui lui sert de projet, ce sont des carnets d'esquisses, transformés en paravents à huit feuilles habillées de papier japonais sur lesquelles il projette de la poudre accompagnées d'écritures chinoises, qui par leur apparence rejoignent les lavis traditionnels, encore que le graphisme recoure à la géométrie, cercle sur orbe, triangles et carrés, et aussi de curieuses formes humaines transformées en arbre comme dans une métamorphose d'Ovide, Sun Dial, (1991). Dream, (2002), un espace clos rouge du sol au plafond, lanternes comprises. Culturing Melting Bath, (1997), immense environnement autour d'un jacuzzi ronronnant, fait de racines suspendues et de rochers posés, habité par des canaris. The Net, (2006, Mudam), énigmatique liaison d'une barque renversée comme une trappe piquée de flèches et une cage où s'ébattent les canaris. Home Coming, (2011), et ses 62 rochers de Qanzhou gravés d'inscriptions en arabe. A l'occasion de l'Année du Dragon, (2000), il peint à la poudre à canon et à l'encre un dragon velu, comme de simples impacts oculaires ou rocheux, Eye-Kitee Flying People, (2003)K.

Expositions : 1989, Tokyo ; 1990, Pourrières, (G) ;  1992, Dokumenta, Kassel ; 1993, 2002, Fondation Cartier, Paris, (G), et 2000, (P) ;  2009, The Revolution Continues, Saatchi, Londres, (G).

R├ętrospective : 2008, Guggenheim, New York ; 2009, Guggenheim, Bilbao.