Fiche de présentation

imprimer la fiche

GYGI, Fabrice

né en 1965 à Genève ; 1983-1984, Arts décoratifs de Genève; 1984-1990, Arts visuels de Genève; vit à Genève et Zurich.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Dessinateur - Installationniste

Présentation : Installationniste,, il parodie une mosquée avec son tapis de polyester orange, son minibar d'où est diffusée une musique électronique par un pseudo-muezzin, son casier à chaussures et son lavabo en forme d'urinoir Il montre aussi une série de châssis de lits de camp aux toiles tendues formant couloir, ou de simples oeuvres graphiques sur carton. Tribunal, (1999) évoque par sa nudité de meubles en contreplaqués, sous une tente de campagne, les tribunaux pénaux internationaux dans l'attente de leurs magistrats et de leurs accusés. Vivons dans ma peau, (1999), table recouverte de drap isabelle aux motifs gris cousus, avec lampe à pétrole, accompagnée de tentures de même inspiration : ensemble mystérieux et vaguement inquiétant, prêt pour quelque messe noire (1999). Avec le XXIe siècle, il renoue avec un certain minimalisme*, autrefois développé, celui de Colonnes, (1993) et c'est maintenant Caillebotis, (2004), fer peint dans les carroyages duquel s'insère une poutre, ou Pylônes, (2004), tronc des éponymes, en acier peint. Torax, (2004), épingle à cheveux géante ou levage de grue, prêt à se débarrasser des deux oeuvres précédentes ? Il pose un dessin ou une linogravure, nets come un modèle de tatouage au centre d'une feuille de papier et y met, parfois, une notation humoristico-érotique (2002)

Expositions : 1990, M/2, Vevey (P) ; 1991, Fort de Bad, Val d'Aoste, (G) ; 1997, Witte, Ajaccio, (P) ; 1999, 2002, Chantal Crousel, Paris (P) ; 2005, Vill Merkel, Esslingen, (P).