Fiche de présentation

imprimer la fiche

GARAMOND, Jacques Nathan

né en 1910 à Paris, France ; Arts appliqués et Arts décoratifs de Paris ; 1940-1945, forcé d'interrompre son activité ;  1970, commence à peindre ; 2001, meurt au début du mois de mars.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Dessinateur

Présentation : Il commence en 1934 avec une affiche pour le Salon des arts ménagers, représentant dans une stylisation proche de l'Esprit nouveau*, un valet assis époussetant une maison posée sur ses genoux. Après guerre, une affiche comme IT>Les Droits de l'Homme, pour l'Unesco, indique qu'il reste dans la même filiation en se souvenant de Lurçat*. À compter de 1970, il peint, en commençant, pour se faire la main, par copier les grands maîtres.

Expositions : 1999, bibliothèque Forney, Paris (P).

Musées : né en 1912 dans le Borinage, Wallonie, Belgique; 1930, s'embauche à Eben-Emael, lors de l'ouverture d'une carrière de silex; 1948 (ou 1953), commence à édifier la Tour d'Eben-Ezer; s'adonne en amateur à la paléontologie, la géologie et l'xégèse dans une optique ésotérique; 2001, meurt le 26 décembre à Eben-Emael.

Lieux publics : Plasticien.

Archives : Bâtisseur de cathédrales plus que peintre, peintre plus que penseur, il consacre avec quelques amis une dizaine d'années à ériger une tour carrée de 12 m de côté et d 32 m de haut sur sept niveaux, tout en silex, dont le symbolisme des décorations est repris à l'Apocalypse. Ses sculptures sont moulées dans le ciment; elles somment la tour des quatre chérubins ou figures symboliques des quatre évangélistes et servent d pilier central au second niveau dans lequel on peut voir la bête immonde également moulée. Les peintures murales sont plus frustes que naïves (voir Art naïf). L'ensemble présente une réalisation importante d'art brut*.