Fiche de présentation

imprimer la fiche

REISER, Jean-Marc

né en 1941, à Longwy, Meurthe et Moselle, France, de père inconnu ; 1959, commence à publier dans La Gazette des nectars, journal interne des établissements Nicolas où il est grouillot ; 1962, devient dessinateur professionnel à Hara-Kiri-Charlie-Hebdo ; 1966, publie son premier album ; 1978, Le Monde lui commande un feuilleton d'été, La famille Oboulot en vacances, qui doit être interrompu face aux protestations des lecteurs ; 1981, entre au Nouvel Observateur ; 1983, meurt le 5 novembre d'un cancer des os;  1995, son atelier est dispersé par Mes Poulain et Le Fur, à Paris.
signature : à ses tout débuts, Giem.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Dessinateur

Présentation : Impitoyable, ironique et vulgaire - au sens étymologique - de la réalité, il crée d'un trait vitriolé, déchiqueté, une galerie d'hommes et d'animaux monstrueux et aimables, joyeusement anarchistes comme les supports où ils paraissent. C'est un moraliste du monde petit-bourgeois qui force le trait de de l' ivrognerie, l'érotisme, le militarisme, la politique du café. Ses personnages ont un nez en courge et quelques cheveux en épis. 

Expositions : 2003, Centre Pompidou, Paris, (P).

Citation(s) : Il a dit :
- Je dessine le pire parce que j'aime le beau.
On a dit :
- Chez lui aucune haine. Aucun mépris. Il ne juge pas. Il les prend tels qu'ils sont, les colle sur le papier, en rigolant de tout son coeur qu'ils soient si cons. Il ne les voit pas méchants, non, seulement cons. Mais cons jusqu'au grandiose, jusqu'au sublime (..). Surtout sa Jeanine, cette grande belle feignasse aux yeux battus, à tout moment à peine tirée du lit, le mégot collé à la lippe, le maquillage barbouillé, évoluant entre des piles de casseroles sales et de mêmes braillards.  (Cavanna*).