Fiche de présentation

imprimer la fiche

SCHULZ, Bruno

né le 12 juillet 1892 à Drohobycz, Galicie (alors autrichienne, devenue polonaise en 119, ukrainienne en 1945, sous le nom de Drokhobitch); études d'architecture à Lemberg, plus tard, Lvov; Beaux-Arts, Vienne; 1924-1942, enseigne le dessin à Drohobycz; 1934, publie son premier livre; 1942, abattu le 19 novembre par un SS dans le ghetto de Rohobycz;

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Dessinateur - Graveur

Présentation : En 2001, on découvre dans une maison des fresques féeriques commandées par son dentiste SS pour la chambre de ses enfants; elles sont enlevées et transportées clandestinement à l'Institut Yad Vashem de Jérusalem. Le sado-maschisme domine dans ses dessins; des hydrocéphales se font battre par des filles à peine nubiles ou des femmes rubéniennes, Légende éternelle, (1920), dans lesquelles on peut trouver des réminiscences de Rops et de la Belle Époque, Livre idolâte, (1921) ou Bêtes sauvages, (1921). Ses autoportraits suintent la terreur, Autoportrait (1921). Il aborde le futurisme*, avec Le Fiacre (1921).

Expositions : 1933, Varsovie; 1983, Présences polonaises, Centre Georges-Pompidou, Paris (G); 198, musée Cantini, Marseille (P); 1989, musée des Beaux-Arts, Nantes (P).