Fiche de présentation

imprimer la fiche

SPIEGELMAN, Art

né en 1948 à Stockholm, Suède, de parents juifs, survivants d'Auschwitz ; 1951, émigre à Rego Park, New York ; 1962, publication de ses premiers dessins ; 1965-1968, Harpur College ; 1965-1974, publie dans des journaux de contre-culture ; 1968, suicide d'Anja, sa mère ; 1971-1975, vit en Californie ; 1974-1975, enseigne aux Beaux-Arts de San Francisco ; 1977, épouse l'artiste Françoise Mouly ; 1978, crée avec elle la revue Raw Books & Graphics ; 1979-1986, enseigne à l'école des arts visuels de New York ;  mort de Wladek, son père ; 1987, naissance de Nadja, galeriste à Paris ;  1992, prix Pulitzer pour Maus ; 1992-2002, dessine pour le New Yorker*; 2003, en démissionne comme suite à la censure de ses dessins critiquant la politique de George W. Bush ; 2011, Grand prix de la ville d'Angoulême ; vit à New York et partiellement à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Dessinateur

Présentation : Parmi ses B.D, la plus fameuse est Maus, éditée en 1986, préfigurée dès 1972 en vignettes comiques*. Il reprend le parti zoomoprhe de Calvo*. C'est l'histoire du génocide telle que racontée par son père. Pour prendre ses distances avec le drame, il fait des déportés des souris, Maus - il baptise donc le camp Mauschwitz-, et des nazis, des chats. Sa documentation repose également sur des photographies et des plans du camp. Le trait est pathétique et l'allégorie renforce le sentiment tragique au contraire du réalisme émollient du film La liste de Schindler de Spielberg. Quant à l'esthétique, certaines planches renvoient aux grandes heures de la xylographie.
D'autres bandes dessinées, en 1976 par exemple, dénotent un style très Amérique des années 1950, macrocéphalie, habillement, chevelures calamistrées.
Ses couvertures de magazine frappent d'autant plus qu'il n'hésite pas à user de diverses techniques pour des fragments d'un même sujet, de l'hyperréalisme* au dessin de bande dessinée, en passant par un coup de crayon classique, et un rassemblement synthétique (1985). Le 11 septembre 2001 est un choc qui lui fait dessiner A l'Ombre des tours mortes, (2002) et ce commentaire, "terrorisé tant par Al-Quaïda que par mon gouvernement", Breakdowns, (2008), publie ses recherches parues en leur temps dans les revues marginales de New York.

Expositions : 1982, Institute ofContemporary Arts, Londres, (G) ; 1986, Museum of Cartoon Art, Port Chester, New York, (P) ; 1991, Musée d'art moderne, New York, (P) ; 1995, Fondation des arts graphique et plastiques, Paris, (P) ; 2007, De Superman au Chat du Rabin, Musée d'art et d'Histoire du judaïsme, Paris, (G).

R├ętrospective : 2012; Centre Pompidou, Paris.

Citation(s) : Il a dit :-Mon père m'a montré coment remplir une valise au plus serré. Pour fuir les nazis, c'étati primordial. Il m'a appris à structurer un comics.-La Bande dessinée, c'est plus de pensée que d'encre.