Fiche de présentation

imprimer la fiche

MUEHL, Otto

né le 16 juin 1925 à Grodnau, Burgenland, Autriche ; 1952-1957, Beaux-Arts, Vienne ; enseigne le dessin dans un centre de thérapie ; 1962, participe à l'Actionnisme viennois*; 1968, condamné à deux mois de prison ; 1970, il fonde une communauté-secte où il met en pratique les principes de l'actionnisme, passe à l'acte sur des mineurs ; 1991-1997, condamné et emprisonné pour incitation à la débauche ; 1997, s'installe au Portugal ; 2013, y meurt le 26 mai.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Photographe

Présentation : Son expressionnisme*, Peinture excrémentielle, (1961), à base de sang et d'huile, Tableau détruit, (1963), crevés et repliés de couleur fécale, et ses sculptures junk*, pour la plupart disparues, cèdent le pas en 1962 à l'actionisme, sans intervention sur son propre corps. Après avoir couvert les corps des autres - des femmes de préférence -, de peinture et de substances alimentaires, L'Ensevelissement de Vénus, (1963), ou Maman et Papa, (1963), il met en scène la vie quotidienne en la détournant systématiquement. Dans le Ballet manopsychotique, (1968), hommes et femmes nus, se lvrent à des actes contre nature. La pérennité est assurée par des photos en noir et blanc. Ses interventions* politiquement dénonciatrices, ses actions* prétendent à une arrière-pensée thérapeutique, la libération des inhibitions qu' il cesse en 1973. Dans le même esprit, il photographie la Dégradation de Venise, (1964), et réalise des collages, Merveille de la vie, (1966), aux grands foetus, sur fond de petits plats de restauration. . Il est aussi peintre de portraits d'hommes politiques au graphisme tortueux, épais, n'utilisant que des couleurs verdâtres, jaunâtres, à l'exception de tout noir, notamment lors de son incarcération, (1992). Dans le même temps, il trace au charbon des scènes d'évasion, (1997), tandis qu'à l'opposé, il peint des toiles dépouillées et érotiques, composées de silhouettes bordées de couleurs ou de noir, (1996) et d'aplats parcimonieux de celles-ci, Fountain, (1995), sans oublier des allusions à Duchamp* ou Picasso*. Il célèbre quarante ans d'actionnisme par une série de photographies en couleurs érotiques opposant l'auteur, décati, jouant de son dentier, à une plantureuse femme nue, (2002)

Expositions : 1960 Junge generatie, Vienne, (P) ; 2002, Rabouan-Moussion, Paris, (P) ; 2003, Seine 51, Paris, (P).

R├ętrospective : 1998, Vienne.