Fiche de présentation

imprimer la fiche

BILAL, Enki

né le 7 octobre 1951 à Belgrade, Serbie ; 1961, rejoint son père en France ; 1967, naturalisé français ; Beaux-Arts de Paris ; 1977, publie son premier album, La Ville qui n'existait pas ; travaille avec le scénariste Pierre Christin ; 1981, devient son propre scénariste ; 1982, décorateur de cinéma ; 1987, grand prix d'Angoulême ; 1989, réalisateur de cinéma.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Auteur de BD - Peintre

Présentation : Le peintre se sert de ses héroïnes féminines, au visage modelé, hâve, anxieux et ténébreux, d'un blanc chlorotique sur fond bleu pastel, opposé à des rouges vifs, pour en faire des toiles à l'acrylique, dépouillées de toute caricature et pleines de langueur, Chess Boxers with Black Horse, (2013).
Ses femmes nues, élégantes qui ont le trait ferme des dessins de ses planches, sont situées dans un contexte antinomique, celui des barbelés et des éléments des guerres balkaniques de la fin du XXe siècle, (1994).
L'auteur de B.D. qui, dès 1975, s'essaie, publie son premier album en 1977 qui s'inspire de l'histoire contemporaine ; à compter de 1998, il en anticipe les catastrophes dans un monde urbain, par le froid de l'hiver, et dans le Sommeil du monstre, (1998), une tour explose sous l'action de fondamentalistes... trois ans avant le désastres de New York, le
 11 septembre 2001 Il use de la technique cinématographique pour bâtir ses histoires, situées dans des mégapoles terrifiantes, Metropolis de Fritz Lang, l'inspire.
Ses dessins sombres du début laissent la place à des acrylique sur pastel colorés.

Expositions : 1994, 2003, Christan Desbois, Paris, (P) ; 2002, Musée Thomas-Henry, Cherbourg, (P).

Site internet : http://bilal.enki.free.fr/