Fiche de présentation

imprimer la fiche

CRUMB, Robert

né le 30 août 1943 à Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis d'Amérique dans une famille rigoureusement catholique ; 1945, déclare avoir réalisé ses premiers dessins ; 1948, ses premières séries de comiques ; 1957, sa première BD*, en commun avec son frère ; 1962-1967, vit à Cleveland ; 1965-1980, dessine sous LSD ; 1967, s'installe à San Francisco ,
et devient référence de la contre-culture ;  vend ses dessin  de porte à porte ; 1978, épouse Aline Kominsky*,collaboratrice et inspiratrice ;  vivent à Winters, Californie ; 1990, s'installent à Sauve, Gard ; 1999, Grand prix du Festival d'Angoulême.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Auteur de BD

Présentation : Au gré des différentes revues qu'il crée, Zap Commix, (1967), Snatch Comics, (1969), Weindo, (1980), il étale ses dessins poussant à l'extrême sa charge contre les tabous des ères Reagan et Bush : sexe, violence, inceste, érotisme, anarchie, grossièreté, mais aussi humour qui est catharsis individuelle ou sociale. Son graphisme est funk* ou junk* avec une période de "plissé". Tout est introspection donc autobiographique ; il ne cache rien de ses défauts infidélité, égocentrisme, dépression et célébration de son talent.
Il crée le personnage de Fritz the Cat, (1959) qu'il fait assassiner en 1972, comme protestation du long métrage d'animation qui vient de lui être consacré ; il est le condensé des vices ados. Son héros le plus connu est, ensuite, Mr Natural.  Ses histoires relèvent de la communauté alternative qui montre l'Amérique des petits-bourgeois, I Werethe Kin, les femmes plantureuses, perverses, vulgaires et dominatrices. Les bulles coexistent avec des textes.
Ses inspirateurs : Grégoire de Tours pour ses " potins " (sic) ; Bosch, Breughel, Dubout*, Daumier, Grosz* et Hogarth. Il met un frein à l'excès du dessin pour donner en 1996 un vie de Kafka dans le ghetto de Prague, son évasion par l'écriture, et le graphisme devient halluciné. 
Il maîtrise parfaitement le classique, même s'il y recourt rarement : A Short Story of America, (1979-1990), planche d'un même site et de son évolution, ou finesse de portraits, Jack Kerouac, (1985). De 2005 à 2009,il se consacre à la Genèse, en toute fidélité au texte et en toute convenance du trait, sans pour autant trahir son graphisme.
Sa femme Aline Kominsky et sa fille Sophie*, travaillent dans le même domaine.

Expositions : 1969, Human Concern, Whitney, New York, (G) ; 1991, Centre national de la Bande dessinée, Angoulême, (P) ; 2005, Aline Vidal, Paris, (P).

Rétrospective : 2012, Musée d'art moderne de la ville, Paris.

Citation(s) : Il a dit :
- L'une des clés pour vus exprimer dans l'art est d'essayer de casser la maîtrise de soi , de voir si vous pouvez transcender la part socialisée de votre esprit, le surmoi (...) et révéler quelque chose de plus profond. Je sais que dans mon travail, je dois sortir ces trucs, ça ne peut pas rester à l'intérieur : toute cette folie ; ces trucs sexuels, l'hostilité envers les femmes, la colère contre l'autorité.