Fiche de présentation

imprimer la fiche

MUCHA, Alphonse

né le 24 août 1860 Ivanice, empire austro-hongrois, aujourd'hui République tchèque ; Beaux-arts de Munich ; 1890, s'installe à Paris ; 1894-1904, se lie à son modèle, Berthe de Lalande ;  fréquente l'académie Julian*; 1904, enseigne à l'Art Institute de Chicago ; 1910, regagne son pays ; 1939, meurt le 14 juillet à Prague d'une infection pulmonaire.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il prolonge durant le XXè siècle l'Art nouveau* du XIXème. Les femmes sont au centre de ses allégories parmi les végétations chères à ce que les italiens appellent art floral. En 1899, il décore le château d'Emmahof, de trente compositions sur l'histoire  du sport. L'Epopée slave, (1912-1926, château de Moravsky Krumlov), est une suite de vingt toiles de très grand format. En 1896, il devient l'affichiste officiel de Sarah Bernhardt  de Lorenzacccio à l'Aiglon. L'Apothéose des Slaves, (s.d., musée de la ville, Prague), est symptomatique de l'exaltation de son inspiration ; dans une palette dorée, un Christ domine dans une ombre à demi, un peuple éclairé par sa Résurrection.
Rarement son pinceau se fait pos-impressionnite, Berthe de Lalande, (1901) voire expressionniste  Autoportrait à la palette, (1907), en contre-plongée de mêmes tonalités. Il est l'auteur de nombreuse affiches.

Expositions : 1928, Holovice, Prague, (P).

Rétrospective : ca. 1980, Paris ; 2009, musée Fabre, Montpellier ; 2009, Kunsthalle der Hypo-Kulturstiftung, Vienne.

Musées : Musée Mucha, Prague, les années parisiennes ; Musée Fabre, Montpellier.

Archives : Fondation Mucha, Londres, Prague, propriétaire de 3000 pièces