Fiche de présentation

imprimer la fiche

TAGORE, Rabindranath

né le 6 mai 1861 à Calcutta, Inde ; 1913, Prix Nobel de la Paix ; 1922, commence à dessiner sur ses manuscrits ; 1928, premières peintures ; 1941, meurt le 7 août à Sântiniketan.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Le poète est aussi, à compter de 1928,  artiste plastique, et laisse quelque 3 000 dessins et peintures. Le rythme les commande, que ce soit l'ondulation de l'onde qui rappelle l'art nouveau ou la raideur du cubisme, sans qu'on puisse leur attribuer une période. Ils sont inspirés de la miniature indienne, avec leur grouillement de figures agencées, dans des volutes et des entrelacs reliés. Il s'agit d'animaux fantastiques, de visages fantomatiques, à compter de 1932, de fleurs, d'oiseaux, de paysages envahis par l'arbre, (1930, 1936). L'ensemble, modelé par des zones de hachures, suggère un buste dû à un Arcimboldo oriental. Il pousse parfois jusqu'à des figures schématisées postcubistes, Figure abstraite, (s. d., université du Texas). Peut-être est-il daltonien car le rouge est absent tandis que dominent bruns et violets.

Expositions : 1930, Pigalle, Paris ; 1946, Musée d'Art moderne, Paris ; 2012, Petit Palais, Paris, (P).

Citation(s) : Il a dit :
-  On me demande souvent ce que signifient mes tableaux. Je garde le silence comme eux. Car il s'agit pour eux d'exprimer et non d'expliquer.
On a dit :
-  Il parle des couleurs. Il est très peu sensible au rouge. Il se délecte surtout de la gamme du violet au bleu. Quant au vert, ses nuances sont pour lui, des couleurs distinctes.   (Romain Rolland, 3 juillet 1926).