Fiche de présentation

imprimer la fiche

SEGAL, Simon

né le 3 octobre 1898 à Bielostock, Russie (aujourd'hui Bialystok, Pologne); 1915, sa famille se fixe à Tver (aujourd'hui Kalinine, sur la Volga), où il suit les cours d'une école d'ingénieur; 1918, séjour à Varsovie et à Berlin; 1920-1923, en Autriche; 1924, à Vienne; 1925, arrive en France qu'il sillonne sans cesse; 1969, meurt le 2 août à Paris; est inhumé au cimetière d'Arcachon.

Type(s) : Artiste

Présentation : Sa première toile est peinte en 1920. Les Masques, (1923, Mus. Simon-Segal, Aups, ou SSA) relève d'un post-cubisme  vivement coloré; de 1927 à 1940, il peint de manière expressionniste*.En 1946, il façonne un style d'imagier dont la naïveté est contrôlée par la force et la rudesse jusqu'à ce que celles-ci prévalent. Des scènes rurales alternent avec des scènes de genre. Les animaux remplissent la toile de bord à bord, toujours présentés latéralement. Il y a de l'expressionnisme flamand chez ce Russe juif exilé; il maçonne ses sujets au couteau dans une pâte épaisse, en masses statiques. C'est surtout à partir de 1953 qu'il s'adonne au portrait et au portrait collectif, Le Métro, (1954, SSA) ou Les Soeurs de la Providence (1959-1968, University Art Gallery, Tel-Aviv). Les visages sont burinés même lorsqu'ils sont jeunes; une importance toute particulière est accordée aux yeux et aux lèvres. Les visages sont en tès gros plans, occupant tout l'espace, de leur immanquable frontalité; hommes ou femmes, ils sont obsédants comme des Pantocrators. Le dernier Autoportrait ,(1963-1964, SSA) s'est adouci; la vigueur demeure.

Expositions : 1935, Billet-Worms, Pars.

Rétrospective : 1971, palais des Arts et de la culture, Brest; 1972, château de Simiane, Valréas; 1982, Salon de la Rose-Croix, Paris; 1989, musée du Luxembourg, Paris.

Musées : musée Simon-Segal, Aups, Var, 56 oeuvres.