Fiche de présentation

imprimer la fiche

RADZIWILL, Franz

né le 6 février 1895 Strohausen, Rhénanie-Westphalie, Allemagne ; apprenti maçon, études d'architecture ; 1913-1914, Arts appliqués de Brême ; 1922, s'installe à Dangast; 1933-1935, enseigne aux Beaux-Arts de Düsseldorf; 1935 , interdit d'enseignement ; 1937, figure à l'art dégénré*; quoique interdit d'exposer, il soutient le nazisme ; 1939, sert dans l'armée ; 1945, remanie des peintures dans un sens opposé au nazisme ; ca 1950, est dénoncé par Karl Hofer*; 1983, meurt le 12 août à Wilhelmshaven.

Type(s) : Artiste

Présentation : Peintre du réalisme magiqe (voir Nouvelle Objectivité), il crée la terreur par l'éclairage, la mise en page, Le Port, (1930, Neue NG, Berlin), le sujet halluciné, Autoportrait avec chemise rouge, (1930, Mus. d'Oldenburg), une touche toujours expressive : Les Démons, (1933) célèbre les victimes nazies ; le même tableau, réapparaît en 1947 retouché dans un sens antinazi avec un nouveau titre. La Plainte de Brême, (1946, Kunsthalle, Brême) peignant le désespoir d'une ville dévastée, aux touches colorées. Son style est minutieux et désespéré, Nature morte, (1939, Saar), aux fleurs déprimées, ou Paysage de Sarre, (1940, Saar). Il n'est insensible ni à Bosch ni au romantisme allemand.

Expositions : 1997, Musée d'Art moderne de la ville, Paris, (G).

R├ętrospective : 1968, Coogne; 1970, Brême.