Fiche de présentation

imprimer la fiche

LASSNIG, Maria

née le 8 septembre 1919 à Kappel, près de Krappfeld, Autriche; 1926, sa famille s'établit à Klagenfurt; 1941-1943, Beaux-Arts de Vienne dans l'atelier de Boeckl*; 1951-1952, séjourne à Paris et fréquente es surréalistes*; 1953, vit à Vienne; 1964, à Paris; 1968, à New York; 1980, à Vienne, définitivement où elle enseigne aux Beaux-Arts.

Type(s) : Artiste

Présentation : Dans les années 50, elle pratique l'écriture automatique et s'intéresse à l'informalité. De celle-ci se dégagent progressivement des lignes allusives au corps humain ou inspirées de l'entomologie, allant jusqu'au fantastique de la science-fiction. Dans les années 80, elle fixe son style. Simultanément, elle use du pastel gras pour tracer quelques lignes abstraites de son propre corps, seul objet de son inspiration, Informel (1951, 20J), et emploie la couleur pour détailler des fragments de celui-ci. Cela va d'un visage déformé à des jambes paraissant tomber du vide. D'ailleurs, elle baptise sa peinture Body awareness. L'aquarelle rend bien un monde transformé dans la dilution, allusif plus que figuratif. Exceptionnellement, elle traite du tout, Femme-Laocoon, (1976, Mus. de Graz), à l'huile pâle et noyée de tonalités glauques pour représenter son corps nu, de face, robotisé, à la chevelure en casque, aux lunettes opaques, dans des situations diverses, maintenant un oiseau sur sa tête, ou se photographiant, Apprendre à voler (1976, 20J) ou Caryatide, (1974, ibid.). Une peinture inquiétante, comme la photo d'Yves Montand dans L'Aveu. À ses perpétuels autoportraits par détails, elle joint parfois des représentations moins parcellaires d'animaux, Amour ou les animaux, (1998). Elle est aussi cinéaste de ses propres toiles.

Expositions : 1948, Kleinmayr, Klagenfurt ,(P); 1952, Artclub, Paris, (P); 1980, Biennale de Venise; 1995, Musée national d'art moderne, Paris, (P).

R├ętrospective : 1977, Albertina, Vienne; 1982-1984, itinérane, Allemagne; 1999, musée de Nantes et FRAC Pays de Loire.