Fiche de présentation

imprimer la fiche

AMBROGIANI, Pierre

né le 16 janvier 1907 à Ajaccio, Corse, France ; oncle d'Hélène Ambrogiani* ; autodidacte ; 1937, commence à peindre ; exerce le métier de facteur ; 1950-1973, se consacre à la peinture ; 1985, meurt à Allauch ; 2000, son atelier est dispersé par Maîtes Chochon et Allardi, à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Paysagiste, il chante la Provence, et singulièrement la Côte bleue et le Ventoux (mais aussi le Roussillon, la Normandie, la Bretagne et le Maroc). Il se dégage d'un expressionnisme* contourné aux couleurs soutenues, Pins tordus à Allauch, (1944), au profit de vigueur, éclat, schématisme et épaisseur. Le tempérament sanguin de sa peinture s'exprime par des couleurs sonores, un graphisme qui néglige le détail au profit de l'ensemble, et n'hésite pas, pour l'exprimer, à entasser l'huile jusqu'au relief, à juxtaposer les couleurs, à superposer les plans, Charrette à Aurel, (1965). Ses scènes de personnages sont grouillantes de figures, limitées par un trait marron, sinueux, Lis Olivado (1947), brossée et non coutelée, comme les paysages qui suivent, tous plans confondus dans un chromatisme fauve* mesuré.Il peint des Bouquet de fleurs, 1949), plaisants quoique stylisés, 

Expositions : - 1963, Salon des Peintres témoins de leur temps, Paris ; 1946, Vidal, Paris, (P).

R├ętrospective : - 1958, musée de Toulon ;
- 1973, Vieille Charité, Marseille.