Fiche de présentation

imprimer la fiche

BIÉLER, Ernest

né en 1863 à Rolle, Vaud, Suisse ; grandit à Lausanne ; 1880 Académie Julian, Paris ; 1892, revient en Suisse ; 1900, s'établit à Savièse, Valais ; 1902, ferme son atelier de Paris ;1948, meurt le 25 juin ; inhumé au cimetière Saint Martin, à  Vevey.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : A compter de 1905, il innove, trouve un style personnel, anticipant le vérisme*, mêlé au cloisonnisme des nabi.Vieux de Savièse, (1906, MCBAL). Les figures sont découpées, ciselées, finement bordées comme le ferait un graveur ; il exécute de nombreux portraits de valaisans, tout en gardant ses distances avec les outrances de la Neue Sachlichkeit* qui vient, Sortie du raccard, (1921) ;  il ne se départ pas de cette manière - la poussant vers le Novecento* pour  Renée Borel, (1929)- jusqu'à La Bonne histoire, (1945), en passant par Trois jeunes filles de Savièse, (1920).
Auparavant, il connait  le symbolisme, Capucines, (1891), Les Feuilles mortes, (1899, KBe) ou Les Sources, (1900, KBe), l'Art nouveau, Marguerite Burna-Provins, (ca. 1900), ou Danse des canéphores et des feuilles mortes, (1906), avec de temps à autre une embardée sur un réalisme mondain, Portrait des demosielles Guiger, (1886) ou un naturalisme, Les Vieux à l'enterrement, (1901, MCBAL) et Veillée, (1904, Musée d'Art du Valais).

Expositions : 1884, Société suisse des Beaux-arts, Lausanne ; 1887, 1899, Salon des artistes français, Paris ; 1947, Atelier de Montellier, (P).

Rétrospective : 2011, Kunstmuseum, Berne et Fondation Gianadda, Martigny.

Lieux publics : 1900, 1947, Vitraux, Eglise Saint-Martin, Vevey ; 1914, 1922, Fresques  Chapelle de Tell, Lausanne, Hôtel de ville du Locle ; 1933, Vitraux et Chemin de croix, Eglise Saint-Germain, Valais.