Fiche de présentation

imprimer la fiche

ZHANG, Daqian

né en 1899 à Neijan, Sichuan, Chine, dans une famille de peintres ; 1916-1918, études du tissage et de la teinture au Japon ; 1918-1930, calligraphie à Shanghaï et parcourt toutes les régions de son pays natal ; 1930, s'installe à Suzhou, puis à Pékin ; 1938, se réfugie au Sichuan ; 1949-1979, émigre en Inde, à Hong-Kong, au Brésil, aux Etats-Unis et à Taïwan ; 1956, 1961, séjourne à Paris ; 1983, meurt le 2 avril à Taipei.


Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : De 1941 à 1943, il séjourne à Dunhuang où il copie des peintures boudhiques. Il est l'un des médiateurs entre l'art occidental et l'art traditionnel. Il crée un style dit de l'encre éclaboussée, qui rend plumeuses ses compositions, Violent orage, (1963), Paysage, (1945, musée Cernuschi, Paris), touffu dont les plans se télescopent, ou Lotus sous le vent, (1955, ibid), au contraste affirmé entre le noir des feuilles et le blanc des fleurs. Cette série, commencée en 1940, est généralement monumentale et s'achève dans les années 1980, sur papier doré. La Falaise rouge, (1945, ibid), mi peinture-mi poème, 2 fois 26 x 117 cm. . De 1981 à 1983, il réalise la Vue du Mont Lu, en polyptyque vertical de 18 x 100 m. Ses rouleaux comprennent des poèmes. 
Copiste de génie ou créateur ? Son activité et sa virtuosité le font reproduire ou créer des oeuvres à l'ancienne, Gibbon, (1945, Musée Cernuschi, Paris). Lotus, (ca.1930, Musée Guimet, Paris), transgresse la stricte tradition du rouleau, par l'ampleur des végétations ou celle du sujet, Femme et son chien, (1968). Son talent de copiste l'aurait  amené à fabriquer des faux.

Expositions : 2009, Six siècles de peinture chinoise, Musée Cernuschi, Paris, (G) ; 2011, Artistes chinois en France, Musée Cernuschi, Paris, (G).