Fiche de présentation

imprimer la fiche

ALUPI, Calin

né en 1906 à Vancicauti, Bessarabie, Roumanie, aujourd'hui Moldavie ; 1915-1919, travaille dans la ferme familiale ; 1919, débute une scolarité à Sendriceni ; 1925-1930, Beaux-arts de Jassy  chez Stefan Dimitrescu et Nicolas Tonitza* ; enseigne ; 1943, mobilisé aux armées en charge de dessiner les premières lignes ennemies ; 1947-1956, enseigne aux Beaux-arts de Jassy ; 1956- 1963, en lycée à Bucarest ; 1963, à nouveau à Jassy ; 1988, décède.

Technique(s) : Peintre

Présentation : Post-impressionniste s'étant imbibé de la contemporéanité. Paysagiste et portraitiste, travaillant à l'huile et au pastel, et influant ainsi sa manière. A l'huile, la touche est expressionniste même si elle se dilue dans un ensemble qui l'absorbe et l'estompe, Autoportrait bleu, (ca.1947), ou L'Homme au cheval, (1948) ; c'est le cas également de ses Bouquet de fleurs. Les paysages sont la plupart du temps ruraux, imprégnés d'une enfance paysanne, traités au pastel, Ancienne auberge de Jassy, (ca.1955), sans exclure les sites urbains, Hiver à Bucarest, (1977) ; entre les deux la touche est devenue plus nerveuse, plus proche du Monet d'Etude de joncs, Argenteuil, en 1876), rapide, enlevée, Bucium en automne, (1982) ou Sur les rives du Mures, (s.d.), même si l'impulsion expressionniste le reprend épisodiquement,  Poirier, (1982). Les portraits, généralement à l'huile, sont introspectif, Sanda jeune, (1947), résolu, Alfredo Bianchi, (1974), voire hautain, Autoportrait, (1974).

Expositions : 1954, Sofia ; 1955, Varsovie ; 1971, Rome, Trieste ; 1979, Paris, Saint-Germain-en-Laye ; 1999, 2001, Cupola, Jassy, (P) ; 2010, Marie du Ve, Paris, (P) ;

R├ętrospective : 1996, Musée d'art, Jassy.