Fiche de présentation

imprimer la fiche

LATOUR, Alfred

né le 28 juillet 1888 à Paris France ; 1907, Arts décoratifs ; 1908, commence une activité de peintre professionnel ; 1914-1918, mobilisé aux armées, gravement blessé ; graphiste pour l'imprimerie et la soierie ; 1932, s'installe à Eygalières, Bouches-du-Rhône ; 1939-1945, participe à la Résistance ; 1964, meurt à Eygalières le 4 mars.

Technique(s) : Peintre

Présentation : Avant la Première guerre mondiale, il peint des paysages  d'une palette  brumeuse chère au XIXème siècle, Paris, (1910) ou d'un pinceau nerveux, Marseille, (1910), tâtant du post-impressionnisme. Après la guerre, de 1918-1928, il se consacre à la xylographie pour illustration de livres et lithographie pour catalogue de vins pour Nicolas.  Aquarelliste, il tient un journal de paysages de Castille et de Provence, (1936). Après guerre son style change du tout au tout. Sur des à plats de couleurs franches, le bleu du ciel séparé nettement du jaune d'en bas, il trace quelques traits droits qui délimitent, sans plus, les bâtiments, Le Pont de Beaucaire, (1951). Il juxtapose les champs de couleurs et rend ses paysages lumineux intrinséquement, sans noir ni éclairage. Sur un fond silhouetté uni d'un pâté de maisons, il pose les lignes d'autres constructions, habitations, tour d'église, ovales de pins, et cercle gratuit.Sa manière dépouillée lui sert à dessiner des tissus pour couturiers et à persévérer dans le graphisme en créant de nombreux ex-libris réduits à deux signes et deux couleurs.
L'oeuvre compte 1250 numéros, dont 700 aquarelles et 250 huiles.


Expositions : 1914, Salon des Indépendants, Paris ; 1937, Greatorex, Londres, (P) ; 1951, 1954, Salon de mai, Paris ; 1953, Carmine, Paris, (P).

Rétrospective : 2004, Abbaye de Fontenay.

Musées : Fondation Alfred Latour, Marly, Fribourg, Suisse.

Bibliographie(s) : Eve Roy, Catalogue raisonné.