Fiche de présentation

imprimer la fiche

POUYANDEH, Nazanin

née le 21 septembre 1981 à Téhéran ; 1998, fuit son pays après l'assassinat de ses parents par la révolution ; 2000-2005,  Beaux-arts de Paris chez Pat Andrea*; 2007, des Arts plastiques de la Sorbonne ; vit à Paris.

Technique(s) : Peintre

Présentation : Peintre d'histoires et non d'Histoire, dans un décor sylvestre fignolé, de couleurs franches, comme les figures qui s'occupent mystérieusement. Ce sont les nuances de ses couleurs qui sont crues comme ses sujets. La femme nue règne dans ses toiles, le visage détourné, apeuré par des vignettes chinoises ou persanes qui la terrorisent. L'homme est rare,lycanthrope parfois, et la composition est une mythologie contemporaine avec ce que cela comporte d'allégorie. La scène est désertique, rochers et cactus, montagnes au loin violacées, caverne plus près beiges, chromatisme partenaire de l'étrangeté, décor cinématographique. Que fait la femme  terrorisée ? A quatre pattes, elle allaite trois louveteaux et Rome n'est pas loin. Que fait le lycanthrope ? il marche vers Dieu sait où un bâton à la main dont le sommet est une tête réduite à la Jivaros. C'est Agathe, (2009) et ses autres toiles en sont cousines. Que se passe-t-il ? Il faudrait connaître les contes persans et les désastres révolutionnaires pour l'interpréter. Une violence sereine et suspendue règne. Un feu, un couple ligoté, des couteaux, un arc à flèche sont présents, un pot à feu aussi ; mais l'agressivité est absente des visages, (2010), même si demeure la terreur.

Expositions : 1999, Banafcheh, Téhéran, (P) ;  2001, Crous, Paris, (G)  et 2004, (P) ; 2006, Frissiras, Athènes, (P) ; 2008, Eric Mircher, Paris, (G) et 2009, 2010, (P) ;  2010, Aarami, Téhéran et Michael Schultz, Berlin, (P).