Fiche de présentation

imprimer la fiche

KERROS, Aude de

née en 1947 à Batavia, Indes néérlandaises, aujourd'hui Djakarta, Indonésie ; grandit en Asie et en Amérique Latine ; maîtrise en droit et diplômée en sciences politiques de Paris ; fréquente aux ateliers de Goetz*, Friedlander* et Hayter*; essayiste et réalisatrice d'émissions artistiques; vit à Paris.

Technique(s) : Graveuse - Peintre

Présentation : Elle réinvente les techniques de la Chine ancienne, et réussit à superposer de nombreuses couleurs sur la plaque ce qui démultiplie les composantes de son chromatisme. Son univers est cosmique et dans le cosmique il y a le floral ; réel ou imaginaire, il foisonne en arborescences autour des béances d'eaux, s'élevant en flammes. s'écartant en draperies, La Séparation de l'eau et du feu, (1980).  Son univers est fantastique, nourri de chevalerie et d'ésotérisme, Finistère, (1990). Son univers est celui du corps humain, nu dans l'intimité, avec parfois un tableau dans le tableau, délimité par des lignes géométriques, Le Grand Jeu, (s.d.), ou en plongée sectionnée par des diagonales., Mélancolie, (s.d.). Elle rompt avec le tout venant de l'eau forte et atteint un style, le sien, qui est contemplatif.  Peintre, elle fait revivre en l'actualisant le Joachim Patenier, du Paysage avec le Bon Samaritian, du musée archéologique de Namur ou Paysage avec Saint Jérôme, du Prado, d'autant que ses petits formats sont sur panneaux. C'est la réinvention du paysage  discrètement animé ; elle se soucie moins de la précision de la touche que de recréer un ensemble servant d'écrin à des figures, par une technique prompte, (2010). Sa série des Atelier, (2011), crée le;myustère. Un bâtiment gothique plongé dans la pénombre ; un peintre et son modèle ; une porte ouverte vers laquelle il s'en va dans un flot de lumière ; cette clarté qui ne tombe que sur une partie de la toile de biais ou sur une figure ; tout est mystère écrit d'un pinceau délicat, Le Jour, le Matin, la Nuit, (2011).

Expositions : 1979, Galtée, Paris, (P) ; 1981, Institut français, Munich, (P) ; 2004, Musée Barberini, Palestrina, et Journaux officiels, Paris, (P) ; 2011, Mouvances, Paris, (P).

R├ętrospective : 1993, Mairie du VIIIème, Paris.

Citation(s) : On a dit :
- Son oeuvre est le portrait gravé de son âme qui respire dans une joyeuse allégresse à la fois la bonté, la générosité, la beauté, l'élan, l'espérance.    (Georges Mathieu).