Fiche de présentation

imprimer la fiche

BOURNIGAULT, Rebecca

née en 1970 à Colmar Haut-Rhin, France ; diplômée des Beaux-Arts de Bourges ; enseigne aux Beaux-Arts d'Annecy.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Vidéaste

Présentation : Vidéaste*, elle pratique tantôt le plan fixe, Portrait je t'aime, où des personnages de face doivent résister tant qu'ils peuvent à sa caméra, où un homme impassible se fait cracher au visage par deux autres, Saliva, (2006), tantôt le plan mobile, Préliminaires, (1999), pied de femme progressant vers un pied d'homme ou Water, (2006), une femme se lave compulsivement les mains, moderne Lady Macbeth tantôt enfin, l'extrême ralenti, Slow, (2001), avec une main d'homme caressant la chevelure d'une femme.
Elle poursuit un record, In Search of Lost Times, (2008), suivre la lecture d'A la recherche du temps perdu de Proust, par un jeune-homme, Thomas, et les 2 402 pages de l'œuvre lues en 97 jours ; plans fixes de jour ou de nuit.
Elle est aussi l'auteur de lavis, figures déchiquetées sur fond uni chargées d'érotisme, Portrait, (2000) ; ou bouche à bouche de deux visages imprécis, (2006). Elle reprend aux magazines une figure isolée pour illustrer les émeutes de 1955, de Pologne, de Bolivie en passant par la France, (2006). Les Émeutiers deviennent son sujet de prédilection et en quelques coups d'aquarelle aux pigments limités, se bornant au haut du corps, elle traduit la violence, Révolutions arabes, (2011), de la Syrie au Maroc.

Expositions : 1994, Centre d'art contemporain, Pougues-les-Eaux, (P) et PS1, New York (G) ; 1997, 2001, Almine Reich, Paris, (P) ;
2011, Patricia Dorfmann, Paris, (P) ; 2013, Dominique Fiat, Paris, (P).