Fiche de présentation

imprimer la fiche

SELINGER, Shelomo

né le 31 mai 1928 à Szczakowa, Pologne; 1941-1945, interné dans 9 camps différents; sa famille est exterminée; 1950, sociologie à Tel-Aviv; 1956, Beaux-Arts de Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Dessinateur - Sculpteur

Présentation : Ses monuments commémoratifs du génocide de son peuple se trouvent partout dans le monde, en Allemagne comme au Petit Palais de Genève, à Jérusalem comme à Drancy. Sculpter, il développe une manière souple en hauteur, en rondeurs, Les Rescapés, (1989). Ses couples enlacés ne refusent pas des déhanchements maniéristes. Ses statues se rappellent l'art africain. Il travaille différemment selon l'essence du bois ou la sorte de la pierre, qui sont pour lui des interlocuteurs. Pour ses dessins, il trouve ne solution originale de transposition à deux dimensions sans abandonner l'arrière-pensée de la troisième : il modèle les figures par les contours ombrés en laissant nu le coeur de la représentation ; il pratique des césures comme des failles dans la pierre, par un léger décalage simultané à une légère solution de continuité de sorte que l'on croit à un collage par rapprochement de plusieurs parties autonomes ; d'autres fois,  il remplit les interstices d'encres aux gonflements à la Souverbie* d'aquarelle uniment bleue que souligne le relief. Parfois, il défait les emboîtages de ses sculptures, les réduit à deux dimensions et en place les éléments sur du papier en fonction des orbes du compas. Ses figures taillées dans le bois, le granit ou le marbre, tout en rondeurs, semblent quitter la masse à regret. Ses fusains, sculpturaux à l'instar de bas-reliefs qu'il taille également, sont sectionnés de traits de couleur. Ou se limitent au noir pour des vues de camps, prisonniers, soldatesque et cadavres, nettement séparés.

Expositions : 1953, Givat-Brenn, Tel-Aviv ; 1957, Salon de la Jeune Sculpture, Paris ; 1960, Jewish Museum, New York ; 1962, Dauberville, Paris, (P) ; 1995, 2009, Bernheim-Jeune, Paris, (P).

Lieux publics : 1976, Mémorial des Déportés, Drancy; 1987, Monument aux justes des nations, Yad Vashem, Jérusalem.