Fiche de présentation

imprimer la fiche

OLDENBURG, Claes

né le 28 janvier 1929 à Stockholm, Suède ; 1932, arrive aux États-Unis ; nationalité américaine ; 1946-1950, art, théâtre et littérature anglaise à Yale University ; 1952, 1954, Art Institute de Chicago ; 1956, s'installe à New York ; 1960-1969, mariage avec le peintre Pat Muschinski ; 1970, rencontre Coosje Van Bruggen*; 1977, l'épouse et collabore avec elle ; séjourne à Beaumont-sur-Drôme, Sarthe.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Sculpteur

Présentation : Dessinateur de BD*, auteur des premiers happening* en 1958. Ensuite sculpteur. Il réalise des objets armés de fil de fer, recouverts de papier mâché et bourrés de mousse,  Céline, Backwards, (1959), il montre des dessins dans la mouvance du Dubuffet* de 1962, où les mots remplacent les traits, posés sur des collages déchirés de papiers ou de cartons, Empire Sign with M & I Deleted, (1960, MoMA) ou A Sock and 15 Cents, (1961, daté 1962, MOMA) ; des assemblages de bouts de planches en drapeaux, TKornville Flag, (1960, MNAM). Une première fois, il imagine le remplacement de monument connu par un autre dessiné de son cru, Proposed Colossal Monument to Replace Nelson Column in Trafalgar Square, (1966, MOMA).
Gigantisme :
En 1960 et 1961, il amorce ce qui sera son style, en mousseline trempée dans du plâtre sur armature, il modèle des objets de la vie quotidienne, qu'il revêt de couches d'émail industriel. Misérables choses déformées, dégoulinantes et rebutantes, Men's Jacket with Shirt and Tie, (1961, LMK) ou Half Jacket and Tie, (1961, MNAM), ou encore Floor Cake, (19632, MoMa).
Ces objets pop*, venus de la vie de tous les jours, c'est la première composante de ce qui suit, les deux autres étant le gigantisme et la suppression de la gravité. Il part de l'idée qu'un objet changeant de dimensions devient non seulement monumental, mais monument. L'oeil est attiré et le regarde différemment. Baked potato, (1963, LACMA), est encore dans la zone de transition, ses 60 cm de long étant recouverts de macules, tandis que Giant B.L.T, (bacon, lettuce, tomato), (1963), en vinyl, aborde l'ère lisse, de matériaux les plus divers.
Il multiplie les objets usuels, aspirateur, (1964) avant ceux e Koons*, mégot, (1967) ou Three-way Plug, Scale B, (1970, PMA), Saw, Hard Version II, (1971, SMA), de sorte que l'on entre dans une quincaillerie pour Gargantua, mais aussi chez un décorateur d'intérieur, Bedroom, (1964, WM). Il imagine ensuite ce que les objets privés de la loi de gravité peuvent donner : il coud ceux-ci dans une matière souple et les pend en les laissant choir, Soft-pay Telephone, (1963, SGM), Shrimps on Fork, (1965, MAMAC), Sculpture in the Form of a Fried Egg, (1966, MAMChi), rond jaune en tissu cousu sur rond bis, en ironisant par la transposition en matériau insolite d'oeuvres connues, Soft Version of Maquette for a Monument Donated to the City of Chicago by Picasso, (1968, MNAM), et c'est du feutre. Lorsque le tissu est simplement de la toile écrue, il fait de l'oeuvre la réplique fantomatique d'une création en couleurs, ce sont les Ghost, Giant Soft Drum Set , (1967), doublé par Ghost Drum Set, (1972, MNAM) ou la panoplie de la batterie, en toile peinte remplie de polystyrène; Giant Iceberg,  (1970), également qui rejoint les utilitaires par sa forme de sac-siège. Ses trois composantes sont désormais en place et tout le reste est déclinaison. Il y a les monuments publics, Trowel, (1976, KMO), une truelle géante plantée dans la terre; à compter de là toutes ses oeuvres, une quarantaine, sont réalisées en collaboration avec Coosje Van Bruggen. On voit la pince à linge de 14 m, Clothespin, (1976), de Philadelphie; la batte de base-ball, de 50 m, Batcolumn, (1977), à Chicago; la Spoonbridge and Cherry, (1988) de Minneapolis. I', (1976, KMO), s'adaptant aux lieux pour traverser un plafond et un sol par un câble au diamètre énorme, Stake hitch, (1984, DMFA), imaginant une sculpture partiellement enterrée dont ne sont visibles que les parties au-dessus du sol, La Bicyclette ensevelie, (1990), dans le parc de la Villette à Paris. Couteau, (1985), en forme de canif suisse transformé en embarcation navigant sur le grand canal à Venise. From the Entropic Library, (1989-1990, MAMStE) immenses livres, érodés, en granit, entre deux éléphants presse-livres, chaque ouvrage comportant une fantaisie qui peut renvoyer à son contenu supposé; allégorie du tiers-monde soutenant l'Occident livresque et décadent. L'inversion de la gravité est représentée par Inverted Collar and Tie, (1994, Mainzer landstrasse, Francfort), un col envoie sa cravate en l'air à 12 m de haut. Aiguille, fil et noeud, (2000, piazza Cardona, Milan), d'une trentaine de mètres de haut, en polyuthérane pou l'aiguille, en plastique multicolore pour le fil enroulé. Une quarantaine d'oeuvres leur sont communes et destinées, pour la plupart, à être des monuments urbains. Après la mort de sa femme, il effectue des dessins d'après ses idées à elle et signe de son nom à elle.

Expositions : 1953, Club St. Elmo, Chicago, (G) ; 1959, Judson, New York, (P) ; 1964, Ileana Sonnabend, Paris, (P), et Biennale de Venise ; 1970, Tate, Londres ; 2009, Whitney, New York, (P) ; 2013, Guggenheim Bilbao, et MoMA, New York, (P).

R├ętrospective : 1966, Moderna Museet, Stockholm ; 1969, Modern art museum, New-York ; 1970, Stedeliik Museum, Amsterdam ; 1996, Hayward, Londres

Lieux publics : 25 sites répartis à travers le monde, de 1967, 'Lipstick with Stroke', Tachikawa, Tokyo, à 1994, 'Inverted Collar and Tie', (cfr supra).

Citation(s) : Il a dit :
-I am for an art that is political-erotical-mystical, that does something other than sit on its ass in a museum. -Jean Dubuffet influenced me to ask why art is made and what the art process cnsist off, instead of trying to conform to and extend a tradition. My work is not a social commentary, decoration and entertainment [...] Such attitudes may be present in my work, but only because they are present in society and therefore condition my way of seeing and touching at one particular instant. I'm preoccupied with the possibility of creating art wich functions without compromising its private character of being anti-heroic, anti-monumental, anti-abstract and anti-general. The paradox is intensifed by those on a grand scale of small scale subjects known from intimate situations - an approach which tends in turn to reduce the scale of the real landscape to imaginary dimensions. I try to look at the things as if I had never seen them before, as I were a Martian and didn't know what they were for, had no idea of the functions of the things, was only interested in the structure of it. The main reason for making a soft version of a known hard object maybe to draw line, or isolate the condition of softnss and other conditions such as the response to gravity, this condition under which objects, as matter, appear to cast.