Fiche de présentation

imprimer la fiche

LALANNE, François-Xavier

né le 28 août 1927 à Agen, Lot-et-Garonne, France ; 1945, académie Julian, Paris ; 1948, épouse Eugénie Pompon, arrière-petite-nièce du sculpteur ; 1948-1949, gardien au Louvre, aux Antiquités orientales ; 1949, s'installe à Montparnasse dans un atelier jouxtant celui de Brancusi*; 1949-1952, peint ; 1952, épouse Claude Lalanne*; 1952-1956, dessinateur en architecture ; 1956, travaillent parfois ensemble et exposent de conserve ; 2008, meurt le 7 décembre à Ury, Seine-et-Marne ; y est inhumé.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Sculpteur

Présentation : De 1949 à 1952, il peint mais découvre rapidement que cet art n'est pas son issue. De son éphémère union avec la famille Pompon, il garde le goût animalier, et de sa proximité avec Brancusi, l'art du lisse. Archiconnu par ses Mouton, apparus en 1965, corps en ciment, pattes et tête en bronze patiné anthracite, il les couvre, au départ, de véritables peaux. Le troupeau prolifère, nu cette fois et jusqu'en 1994, essaimant dans tous les lieux possibles, jusqu'à saturation, mais devenant une image de marque immédiatement reconnaissable.
Si Claude crée des sculptures utilitaires, lui transforme parfois les siennes en meubles possibles : fermés, ce sont des sculptures, ouverts, ils deviennent utilitaires, La Mouche, (1966), chaise percée ;  Rhinocéros, (1968), secrétaire ;  Grand chat polymorphe, barbecue, (1968) ; Âne de Pompadour, (1973), bureau (à dos d'âne), La forme animale est épurée mais dotée d'un décrochement utilitaire.
Quand Claude regarde vers l'Art nouveau*, François-Xavier ne néglige pas l'Art déco*. Ses bronzes ou ses assemblages de tôles, lisses, adoptent de faibles angularisations, Le Minotaure, (1970, Mus. d'Angers) ou Gorille de sûreté, (1984). atteignant l'impassibilité de la statuaire egyptienne, Chouette, (2004), ou Oiseau de nuit, (2005), quand Très grand singe avisé, (2008). En 1979, il pratique l'art topiaire, soit en faisant croître des plantes dans ou sur une sculpture, La Pleureuse, (1986, Hakone Museum, Japon), marbre et végétation, soit en créant des armatures sur lesquelles la végétation va pousser.
Dans ce registre, ils travaillent souvent à deux, Éléphant, (1985) ou Dinosaure, (1989). Autre exemple d'oeuvre commune, Centaure, (1985), aussi lisse que celui de César* (1982) est hérissé.
Il fait tisser un tapis La Campagne de France, (s.d.). 

Expositions : 1964, gal. J, Paris, (P) ; 1966, Hannover, Londres, (G) ; 1967, Art Institute, Chicago, (P) ; 1971, biennale de Sao Paulo ; 1992, 2013, JGM, Paris, (P).

Rétrospective : 1975, CNAC, Paris et Boymans Van Beuningen, Rotterdam ; 1991, Château de Chenonceau ; 1998, Bagatelle, Paris ; 2010, Musée des Arts décoratifs, Paris.