Fiche de présentation

imprimer la fiche

LEHMBRUCK, Wilhelm

né le 4 janvier 1881 à Meiderich, Duisbourg, Rhénanie-Westphalie, Allemagne ; 1901-1907, Beaux-Arts, Düsseldorf ; 1910-1914, séjourne à Paris ; 1915-1916, infirmier à Berlin et peintre de guerre à Strasbourg ; 1916-1918, vit à Zurich ; 1919, se suicide le 25 mars à Berlin.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Sculpteur

Présentation : Le désespoir d'une vie, traduit dans une sculpture partie de Rodin, son aîné, pour aboutir à Minne*, son cadet; comme celui-ci, à compter de Femme agenouillée, (1911, fond. Lehmbruck), il transforme, l'élongation maniériste en pathétique expressionniste*, Pécheresse, (1913, NNG), ou L'Homme abattu, (1915, NNG), Jeune homme assis, (1916, fond. Lehmbruck), hautement recroquevillé. S'il a commencé par le bronze, il découvre l'usage du ciment et de la pierre coulée. Il fragmente son travail et, à l'instar de Rodin, en présente plusieurs versions en en réajustant diverses pièces. Les visages sont empreints d'une grande intériorité, Tête de penseur avec main, (1918, fond. Lehmbruck).

Expositions : 1907, Société nationale des Beaux-arts, Paris, (G) ; 1908, Berlin, (G) ; 1913, Armory Show, New York, (G) ; 1914, Levesque, Paris, (P).

Musées : Musée-fondation Lehmbruck, Duisbourg.