Fiche de présentation

imprimer la fiche

KARAVAN, Dani

né en décembre 1930 à Tel-Aviv, Israël ; vit à Tel-Aviv et à Florence.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Artiste de plein air - Photographe - Sculpteur

Présentation : Ses sculptures deviennent architecturales, oeuvres de plein-air, photographiées en couleur. Depuis 1963, il travaille la pierre et la dispose dans la nature, en ligne droite, stigmatisant la pelouse, Linea, (1982, Pistoia), pour s'achever dans un bosquet. Pierres de mémoire, Chemin des droits de l'homme, (1993, Nuremberg), alignement de colonnes de 9 m de haut, portant le texte de la Déclaration des droits de l'homme adopté en 1948 par l'ONU ; elles jalonnent la rue qui mène au Germanisches Nationalmuseum; à Berlin, (3 monuments), à Cologne, et dans six autres villes allemandes, il se souvient. Un cube de poutres ouvertes contient un olivier sous les doubles drapeaux d'Israël et de Palestine, Sukat Shalom, (1999). Il conçoit aussi bien le Monument du Neguev, (1963-1968) dans lequel son minimalisme* instinctif ne refuse pas la courbe, qu'un jardin pour entourer un temple du XIIè siècle à Murou, Japon, (1999-2006). Il en montre les maquettes et des photographies en couleur, l'avant et l'après. Minimaliste encore avec Passage, (1990-1994, Port-Bou), couloir de béton débouchant sur la mer, en hommage à Walter Benjamin, ou Shrine, cube surmonté d'un petit escalier courbé dans une inspiration astronomique babylonienne, 'Tour', (2005). S'achève en 2008, son 'Axe majeur', commencé en 1981, ou trois kilomètres de portaiques de Cergy-Pontoise, ville nouvelle vers Paris.

Expositions : 1977, Documenta, Cassel ; 1999, Champs-Élysées, Paris (G) ; 2005, Jeanne Bucher, Paris, (P).

R├ętrospective : 2008, Martin Gropius-Bau, Berlin.

Lieux publics : ba-relief, Knesset, Jérusalem; 1994, Passages, Port-Brou, frotière franco-espagnole, là où se suicida, le 27 septmbre 1940, Walter Benjamin; 1997, Hommage à Yitzak Rabin,, Unesco, Paris.