Fiche de présentation

imprimer la fiche

NEIZVESTNY, Ernst

né le 9 avril 1925 à Sverdlovsk, Ouzbékistan; Beaux-Arts, Leningrad; 1942-145, s'engage comme volontaire parachutiste dans l'Armée rouge et est gravement blessé; Beaux-Arts,  à Riga, et philosophie à Sourikov, Moscou; 1976, émigre à Zürich; 1977, à New York; 2005, son atelier est dispersé par Massol à Paris.
signature : jusqu'en 1979, E. Neiz.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : Il dresse de nombreux monuments commémoratifs, avant de prendre le chemin de l'exil. S'il quitte la Russie, c'est que sa sculpture monumentale tend à s'émanciper du réalisme socialiste*. Il se présente comme sculpteur mais est peintre tout aussi important. Peintre dont on voit qu'il est sculpteur, comme Léger* aurait pu l'être. Il transpose sur la toile reliefs et jointures d'une statuaire de l'ère robotique. Bras et mains aux articulations de phalanges, poli des fesses, torses martelés, la figure humaine apparaît dans cet assemblage de métal, broyée dans un univers d'engrenages dévoreurs, de piliers et de poutrelles, fussent-elles colorées des primaires. Peinture de science-fiction du plus mauvais des mondes, celui de l'homme broyé. Il unit des morceaux de figuration à des morceaux d'articulations géométriques, comme ces bras surgissant d'un entassement et tendant à se rejoindre, Décomposition métaphysique, (1980). Comme ce bras encore dont on ne sait s'il est humain ou robotique prêt à saisir une petite figure, Le Manipulateur, (1976).

Expositions : 1966, Yvon Lambert, Paris; 1992, L'Art du monde, Paris, (G).