Fiche de présentation

imprimer la fiche

VENET, Bernar

né le 20 avril 1941 à Château-Arnoux-Saint-Auban, Alpes-de-Haute-Provence, France; 1952, premières peintures 1957, refusé aux Arts décoratifs de Nice; 1958-1959, décorateur à l'opéra de Nice; 1961-1963, commence à peindre durant son service militaire en Algérie; 1966, séjourne à New York; 1970-1976, cesse de créer; 1975, enseigne à la Sorbonne; 1989, grand prix des Arts de la ville de Paris; 2005, gère sa carrière lui-même en dehors des galeries; vit à New York, à Paris et au Muy, Var.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : C'est une performance qui signale son entrée dans l'art; il se roule dans les ordures de la caserne de Tarascon (1961). Minimaliste* du monochrome noir, Portrait de mon frère Francis, (1961), goudron sur support plane, qui, en 1963, se complexifie, fait alors de cartons superpossés irrégulièrement, le goudron étant remplacé par de la peinture industrielle, de tons sombres mais toujours monochromes, vert bouteille ou pourpre.
Sa première installation* ou sculpture de l'antiforme, Tas de charbon, (1963), 10 m3 d'anthracite, est antérieure à des réalisations analogues d'autres artistes, américains notamment. En 1963, il se tourne, vers le conceptualisme*, persuadé que l'art est un simple vecteur de la communication. Il montre des dessins industriels ou des feuillets de livres de sciences agrandis aux dimensions d'un tableau, Graph Theory, (1969, MAMStE), graphismes dotés de formules algébriques, An Algebric Structure for Graphes, (1969, MAMStE), qui ont la sécheresse du dessin technique et qui sont peut-être de plans de travail, Sans titre, (1963-1966, MAMStE). Cette période de sa production est proche d'Art & Language*. Les objets sont rationnels et ne peuvent subir qu'une seule lecture, ils sont monosémiques. Dès 1976, il montre des esquisses traduisant graphiquement, en couleur rouille, ses oeuvres en trois dimensions. Participant au même esprit, Sans titre, (1977, MAMStE) est un tableau ayant la forme de 3/4 de cercle, en deux parties, l'une à 185° , l'autre à 78° . Ce sont les solutions de continuité entre les parties qui font de celles-ci une sorte de diptyque et les différencient d' un simple plan d'architecte, Deux angles supplémentaires, (1977, EAC).
Passant du sol à l'espace, depuis 1979, ses sculptures juxtaposent les lignes indéterminées, circonférences irrégulières d'une dizaine de centimètres de largeur, en acier cortène, entassement de cerceaux monumentaux posés contre un mur, torsions de poutrelles enlacées comme un noeud de vipères dont les extrémités se dressent, serpents du Laocoon, chevelure de Méduse, simples spirales dont l'irrégularité fait la beauté, rapprochements de sections de cercles, Sept arcs, (2004) ou, exceptionnellement buisson de droites, Quatorze lignes droites, (2003).  Effondrement 35 Arcs, (2010), entassement toujours à refaire en veillant à l'équilibre. 83,5, Arc x14, (2006), 30ex.
Au milieu des années 1990, il crée, inspiré de ses sculptures, des oeuvres graphiques et mathématiques autonomes, des fragments bouclés de poutrelles de grosseurs différentes sortent des bords du papier carré et convergent vers le centre, ou encore, des jetés de rails raides occupent l'espace en le structurant. Acier, (1997, MAMStE), plaque ronde aux bords en fractales*, sur fond uni, pages tirées d'un cahier savant et conceptuel*, suites de Croquis pour la chorégraphie, (1966) ou Related to Isomorphic, (2000).

Expositions : 1961, Saint-Auban (P) ; 1964, Ursula Girardon, Paris, (P) ; 1977, Documenta, Cassel ; 1994, Champ de Mars, Paris, (P) ; 1996, Karsten Grève, Paris, (P) ; 2004, Jerome de Noirmont, Paris, et Park Avenue, New York, (P) ; 2009, Arsenal Novissimo, Venise, et Palais des Beaux-arts, Bruxelles, (P) ; 2010, Pièce unique, Paris, (P).

Rétrospective : 1970, Hanslange, Krefeld ; 1971, Cultural Center, New York ; 1976, Jolla Museum, Californie ; 1993, Musée d'Art moderne et contemporain, Nice.

Musées : Fondation Venet, Le Muy, Var.

Lieux publics : 1988, Arc de 115,5º, jardin Albert-Ier, Nice; Arc, An der Urania, Berlin ; 2007, plafond, Cour des comptes, Paris ; 2010, obélisque de 30 m. de haut, 9 poutres d'acier, légèrement écartées à la base, se rejoignent au sommet , Nice-Opéra.

Citation(s) : On a dit :
-La vente de vent est l'event de Venet.    (Marcel Duchamp).


Oeuvres


Circular gold painting
Circular gold painting
Gold Triptych with Two Saturations
Gold Triptych with Two Saturations
Related-to-Affine-and-Convex-Sets-and-Functionals
Related-to-Affine-and-Convex-Sets-and-Functionals
Related to Zig Zag
Related to Zig Zag