Fiche de présentation

imprimer la fiche

GENERAL IDEA

collectif formé en 1969, au Canada, par AA Bronson*, Felix Partz* et Jorge Zontal* pour l'état-civil, respectivement Tims, Gabe et Sala-Lévy ; 1974, fonde le Centre autogéré ; la mort des deux derniers clôt l'activité du groupe, en 1994.

Type(s) : Mouvement

Technique(s) : Plasticien

Présentation : Après avoir chacun pratiqué des oeuvres en solo, ils se réunissent en 1969 pour créer ce collectif, travailler et vivre ensemble.
Leur première manifestation Waste Age, dans leur atelier de Toronto, consiste en performance*, Laudromat Special #1, (1969).  Toute technique est bonne pour cette rupture, à l'instar de Dada* en 1916 ou de Fluxus* en 1969 ; mais plutôt que créer, ils préfèrent détourner. Et commencent par des oeuvres conceptuelles*, d'art postal*, de revue File, (1972-1989), 26 numéros, dans la présentation de Life. Des videos pérennisent Shut the Fuck Up, (1985, MACM), quand ils se mettent en scène discutant de la manière dont les traitent les médias et se citant par images de leurs oeuvres. Il y a surtout Miss General Idea Pavillon, (1984), lieu qu'ils créent pour la mise en vente de leurs productions (1971-1984) ; en 1977, ils le brûlent en une performance et le reconstruisent en fausses ruines. Est ainsi sauvé un pan de mur imitant la Chambre des Mystères à Pompei, les figures étant remplacées par l'animal fétiche, le caniche, "chien des coiffeurs" ; la Boutique, survit également ainsi que le Bar -tout au moins en photos- dont l'image de l'enfant buvant un verre de lait et en gardant une moustache à l'hitlérienne, (1979).  Dans ce lieu a eu lieu l'élection de Miss General Idea.  Il est tapissé de 432 Assiettes pour plateau de T.V, (1988), reproduisant la mire de couleur. Ils se livrent à une campagne contre Aids, échangeant ces lettres contre celles de Love d'Indiana*, dans leurs trois couleurs, vert, rouge et bleu. Ils  créent une installation*,  Canus Major : The Origin of the Heavenly Waters, (1983, MACM), une toile dans un cadre symboliste, joue sur le mot  en représentant la constellation du chien. Ils paraphrasent Klein*, (1984), trois toiles biffées d'un X bleu tracé avec une peluche de caniche ; Ryman*, en baptisant Aids, un monochrome blanc, ou de même Manzoni*, avec un Achrome, (1993) ; Mondrian*, en remplaçant la primaire bleue par la verte, (1994). le Kama Sutra, avec des silhouettes de caniches, acrylique fluo sur noir, exécutant à trois des positons humaines. Ils détournent une pièce fameuse pour une autre fameuse ; le LOVE, d'Indiana* devient ainsi AIDS, (1987). Le logo du"copyright" surmonte un échantillonnage d'art concret*, General Idea 1968-1988. One Year of AZT and One Day of AZT, (1991), couloirs tapissés de gélules entourant cinq gélules monstrueuses. Leur caricature n'est pas toujours évidente et ils sont sans doute pris par où ils veulent dénoncer, The Ruins of the Kroma Key Club, (1985), amas de déchets peints en bleu et encombrant une chapelle gothique. 

Expositions :

1969, Waste Age, 78 Gerrrd Street, Toronto, (P) ; 1976, gal. Gaétan, Genève, (P) ; 1981, Festival international d'art videographique Portopia, Kobe, (G) ; 1983, Carmen Lamanna, Toronto, (P) ; 1994, Stedelijk museum, Amsterdam, (P) ; 1996, Museum of Modern art, New York ; 2005, Frédéric Giroux, Paris, (P) ; 2011, My Winnipeg, La Maison rouge, Paris, (G)

Rétrospective : 2011, Musée d'art moderne de la ville, Paris.

Musées : Nombreuses pièces au Musée d'art de l'Ontario, Toronto.