Fiche de présentation

imprimer la fiche

PARENT, Mimi

née en 1924 à Ville-Mont-Royal, Québec, Canada ; 1942-1947, Beaux-Arts de Montréal ; épouse Jean Benoît*; 1948, s'installe à Paris ; 1959, adhère au groupe surréaliste*; 2005, meurt le 14 juin.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : Son dessin possède une linéarité dépouillée et matissienne*, et sa construction, Nu au portrait d'homme, (1943, MACM) ou Le Modèle, (1946). Arrivée à Paris, ses oeuvres sont planes, collages, broderies, avant qu'elle ne passe à la troisième dimension, à des Boîtes, et au-delà, créant de véritables maquettes de théâtre avec décor, personnage, objets et éclairage, qui ne doit rien à la lumière et tout à la distribution des teintes, bleu, ver, rose ignés, Portrait de Jean Benoît, (1975), Messaline, (1989). Le surréalisme resurgit avec The Afternoon of Little Freud, (s.d.), et en provocation, The Rape, (s.d.), ou des compositions à base de ses propres cheveux Masculin-Féminin, (1959) ou Maîtresse, (1996). Un Autoportrait, (1952), a la simplicité de l'art naïf* du XIXéme siècle.

Expositions : 1959, Eros, Daniel Cordier, Paris, (G) ; 1964-1967, Ranelagh, Paris, (G) ; 2006, Les Yeux fertiles, Paris, (P).

R├ętrospective : 2004, Musée national des Beaux-arts du Québec, (en commun avec Jean Benoît).