Fiche de présentation

imprimer la fiche

PANE, Gina

née le 24 mai 1939 à Biarritz, Pyrénées-Atlantiques, France ; 1960-1965, Beaux-Arts de Paris ; 1976-1989, enseigne aux Beaux-Arts du Mans ;1990, meurt le 5 mars à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : Minimaliste*, conceptualiste*, elle participe, à compter de 1965, à l'art de plein air* dont Hyde Park Gazon, objet concave en fer peint en vert n'est qu'une préfiguration. Suivent des photos de Terre protégée, (1968), par un corps aux bras étendus, par un grillage, par une inscription en terre. Elle trace dans la neige un sentier de caillebotis, Continuation d'un chemin de bois, Ury, (1969), ou elle enregistre le son que fait l'humus, Manipulation d'humus sur une étendue de sable, Ury, (1959). Confrontant son corps à la nature, elle quitte le domaine de l'environnement* et se glisse dans celui de l'art corporel*, allant jusqu'à se mutiler, sous l'oeil du photographe, la blessure état un geste d'ouverture au monde, Psyché, (1973-1974). Ses actions* sous-titrées Constats, sont ramenées à des archives. Elle conserve les objets de ses mutilations pourAutoportrait,(1973, 1999, MNAM). Elle opère la mutation mystiqu, symbolique et plastique de ces mutilations par de très minces bas-reliefs en métal, " cette peau que la peinture ne peut donner." La Cène, passage, (1986-1987), une croix de métal dont l'égalité des quatre bras minces est contrebalancée par des rectangles de marbre et de métal, entourée de deux hosties, de marbre l'une, de bois l'autre, blessées. Le corps et le sang l'attirent vers François d'Assise, trois fois, aux blessures stigmatisé, (1985, MNAM), trois plaques horizontales, creusées en cerces, symbolisant les stigmates et de traînées évoquant le squelette, ou Pentecôte ou l'été indien, (1987-1988, Mus. de la Castre, Cannes), 12 barres jaunes verticales sur douze plaques avec l'oeuf d'une tête surmonté d'une flammèche, et 12 cartouche horizontales rouille, et encore La Chair ressuscitée, (1988-1989, FNAC). 

Expositions : 1968, Simone Heller, Paris et Museum of Contemprary Art, Tokyo, (P) ; 2001, Chantal Crousel, Paris, (P).

R├ętrospective : 2000, Beaux-Arts d Man; 2005, Centre Pompidou, Paris.