Fiche de présentation

imprimer la fiche

FRIEDMANN, Gloria

née en 1950 à Kronach, Bavière, Allemagne ; 1977, s'installe en France ; mannequin chez Yves Saint-Laurent ; vit à Aignay-le-Duc, Côte-d'Or.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : L'Homme et la Nature.
Un diptyque confronte une photo de la réalité Suspension, (1980, MNAM,) à la réalité elle-même, une arbalète. ou la photo des grumeaux de lait dans la tasse de café opposé à l'image du déroulement cosmique, Image du Monde, (1995)..
Elle installe des constructions dans la nature, qui y deviennent insolites, Portalas, (1989), parc du Lubéron, trois géométries dans l'espace. Un triptyque, terre séchée, fer rouillé et bois, à échelle humaine, trouve sa place majestueuse, à l'intérieur, Héritage, (1988, MNAM).
L'amour de la nature est présent dans toutes ses oeuvres d'intérieur comme dans ses installations*, une peau de cheval pend du plafond toute perforée de fils de centraux électriques, des oiseaux et des poissons sont partie prenante de tableaux en boîte de Plexiglas avec une photographie pour fond, des chariots de supermarché, entassés, entassent des crânes de boeuf blanchis (1995). Elle ne cesse de passer de la nature à la culture, et de la culture à la civilisation. Pour la pourfendre, lorsqu'elle montre les figurants du G7 derrière des jambons, ou les drapeaux des membres de la Communauté européenne derrière un rideau d'os blanchis, (1998). Dans un environnement de grandes dimensions, elle montre plusieurs peintures d'abstraction* lyrique, aux couleurs vernissées des aras, confrontés à des pieds d'arbres prématurément sciés, Stranger than Paradise, (2000). Une grande installation à techniques multiples commence par la soupe primitive bouillonnant dans une cornue, suivie d'un singe naturalisé face à une loupiote bleue ; viennent ensuite des panneaux de formules mêlés à des photos de l'Univers dans lesquelles les galaxies sont marquées d'osselets, (2001). Et Le Locataire, (2004, FNAC), présente un homme de grandeur raisonnable sur une énorme boule-terre qu'il occupe provisoirement. ; Le Passager, 2013), même scène mais la sphère est posée sur le dos d'une tortue. Les Inséparables, (2013), tête humaine au crâne soutenant un gorille, pour une similitude de pensée.
Elle se consacre à la figure avec le même thème écologique auquel s'ajoute l'obsession de la mort. Une femme enceinte de la planète, une autre assise ayant pour robe des drapeaux nationaux, un polichinelle de foules photographiées, et nombre de squelettes en tiges de fer violets, Oryx + Crake, (2007) dans toutes les attitudes y compris celle du suicide.  L'Ancêtre du futur, l(homme porte son squelette affublé d'un nez de Pinocchio, 
Elle montre une série de célébrités du XXe siècle, en buste de terre cuite craquelée, de Kubrick à mère Teresa, ou ern photographie légendée par un poème allégorique, sur sept socles de fer à entonnoir, verts, de de Gaulle à Catherie Deneuve, Garfen Party, (2008).
En peinture, Karaoké, (2008), acryliques chatoyants sur lesquels répond un Ara naturalisé..
C'est L'Intouchable, (2007), l'homme en plâtre blanc au chapelet de clés qui détient  la signification de l'oeuvre et celle de la Vie.

Expositions : 1980, Musée d'Art modene de la ville, Paris, (P) ; 1982, Kunsthalle, Berne, (G) ; 1983, Lachowsky, Bruxelles (P) ; 1988, 1996, Montenay, Paris, (P) ; 1998, 2001, Cent8, Paris (P) ; 2008, Musée Bourdelle, Paris, (P) ; 2013, Fondation Maeght, Saint Paul de Vence .