Fiche de présentation

imprimer la fiche

BANERJEE, Rina

née en 1963 à Calcutta, Inde ; 1993, diplômée en sciences de la Case Western University ; en Beaux-arts de Yale ; vit à New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Installationniste - Peintre

Présentation : Ses aquarelles révèlent l'Inde. Elles sont un tapis de pastilles, de fleurs, de bruits et de figures humaines ou animales, d'hybrides, en apesanteur dans un monde subaquatique et leur composition apparaît, aux yeux occidentaux comme quelque peu fantastique, comme une mythologie renouvelée de l'hindouisme.
Ses installations murales ou au sol unissent l'agressivité,de cornes de rhinocéros pour le bec et la légèreté de plumes de pigeon montées en éventail pour les ailes, sur un long chapelet de grelots pour le corps ; le tout est envahi d'une bimbloterie de toute sorte, rutilante, sans que jamais le mot kitsch* ne vienne à la bouche tant le goût est raffiné, For the Entire City, et ilen va de même pour The World as Burnt Fruit, (2009), (2006) ou She Was Now in Western Style Dress, (2011). il en va de même pour Preternatural Passage Came from Wet  Whitenes and Mercantile Madness, (2011) statue composite qui suscite une terreur souriante. Elle dispose sur trois niveaux l'équivalent de lustres vénitiens, dominant une table sur laquelle sont posés des crânes de caïmans, (2006).  Take me... To the Palace of Love, (2003), tente en plastique violet, de structure indienne, évoquant le Taj-Mahal, (2003) ; ici elle atteint les très grandes dimension, et il en va de même pour The World as Burnt Fruit, (2009), fruit de tulle noir évidé d'où jaillit un saurien tenant dans son crâne aux dents acérés, la boule terrestre.

Expositions : 1997, Bronx Museum; (G) ; 2000, Whitney Biennal, New York ; 2005, PS1, New York, (G) ; 2006, AMT, Côme, (P) ; 2007, Tokyo Wonder Site, (P) ; 2007, 2011, Nathalie Obadia, Paris, (P) ; 2008, Aldrich Contemporary Art Museum, (P) ; 2011, Musée Guimet, Paris, (P).