Fiche de présentation

imprimer la fiche

WOJNAROWICZ, David

né en 1954 dans le New Jersey, Etats-Unis d'Amérique ; 1963, commence à se prostituer à New York ; 1989, est dianostiqué seropositif ; 1992, meurt à New York, le 22 juillet, du sida,

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : Quelques mois avant de mourir il déclare en public : " Je me réveille chaque matin dans cette machine à tuer qu'on appelle l'Amérique, portant en moi la rage comme un oeuf plein de sang ". Son oeuvre est, sous ses formes variées, un exorcisme brutal de la vie menée et subie depuis qu'il a 9 ans. Peintre, photographe, cinéaste, auteur de B.D*, de collages, de livres, videaste*, graffeur*, il a tout pratiqué. Sex Series, (1988-1989), photographies en noir et blanc de paysage, de pavillon de banlieue, de paquebot, avec, en bulle, une photo d'accouplement homosexuel. Des lavis de fellation. La hantise des mouches pu d'autres insectes disposés, agrandis, sur des sujets eux-mêmes agrandis, un Crucifix, couvert de fourmis, (NGW), ou un corps nu. Une série de figures portant un masque représentant Rimbaud. Non datés. Ses graffitis, dans un entrepôt de l'Hudson River, démoli en 1984, datent de 1983 et sont la première expression d'une carrière de 9 ans. Il y a du Genêt chez lui.

Expositions : 1985, Biennale du Whitney, New York ; 1999, New Museum, New York ; 2004, Eof, Paris, (P).

Citation(s) : On a dit :
-  Il a capturé la voix immémoriale des rues, celle du vagabond, du marginal, du voleur, de la putain, la voix entendue dans le Paris de Villon, la Rome de Pétrone.   (William Burroughs).