Fiche de présentation

imprimer la fiche

SNOW, Michael

né le 10 décembre 1929 à Toronto, Ontario, Canada ; 1953, diplômé de l'Ontario College of Art ; épouse Joyce Wieland*, avec qui il collabore; 1964, s'installent à New York et réalisent des films expérimentaux ; 1970, retour à Toronto et enregistrement de disques.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : À ses débuts comme peintre, il se signale par son abstraction* expressionniste*. Dès 1960, il passe à la figuration, tant en peinture qu'en sculpture, développant le thème de La femme qui marche (1961-1967), dans une lointaine inspiration pop*. Il se rend célèbre, depuis 1956, avec des films expérimentaux. Wavenlight, (1967) ou 45 minutes de zoom, partant d'un plan américain d'un atelier pour terminer en gros plan d'un détail de celui-ci. Il s'intéresse ensuite au conceptualisme*. Il introduit l'holographie dans les arts plastiques, Egg, (1985, FNAC, Paris) ou Driven, (1985, MACM). Son propos est de montrer que l'illusion peut naître de la manipulation extrême de quelque médium que ce soit. Pour l'holographie, en 1985, c'est évident. En ce qui concerne la photographie, cela l'est moins : dans Correspondance, (1970), lettre agrandie, " lue " par un magnétophone, il n'y a pas de méprise possible, pas plus que dans Adam et Ève, (1997), profil androgyne assez fruste; quant à Slidenlenght, (1970), projection de diapositives de couleur blanche tenues d'une main seule visible, ici aussi manque la magie. À défaut de la susciter avec la projection de 80 diapositives (Sink, 1973), elle eût pu intervenir, à la frange, avec Midllight, (1973), photo sur bois d'une bougie, doublée d'une vraie bougie dont la première semble n'être que l'ombre. L'étonnement vient avec le réalisme d'une carpette photographiée aux dimensions réelles, en plongée du plafond, sur laquelle les occupants lèvent la tête vers l'objectif, In medias res, (1998). Ou d'une photo couleur recto verso identique, d'une femme nue, imprimée sur tulle, Vueeuv, (1998). Une sorte de résumé de ses savoir-faire, Redifice, (1986, Art Gall., Hamilton), bloc au 24 fenêtres, évoquant un immeuble en miniature, offert aux voyeurs d'images, puisque dans chacune d'elles est développée l'une ou l'autre technique. Au travers de ces réalisations disparates, révélatrices de virtuosité, une constante, l'usage ou l' évocation des artifices de l'artefact lumière, comme dans Place des peaux, (1986), installation de 36 châssis tendus de cellophane de couleur et soumis au jeu de projecteurs qui renvoient sur le mur blanc un quadrillage en perspective.

Expositions : 1956, Isaacs,Toronto (P) ; 1968, Poindexter, New York, (P); 1990, Centre Georges-Pompidou, Paris, (G); 1992, Claire Burrus, Paris, (P) ; 1998, Centre culturel canadien, Paris, et La Ferme du Buisson, Noisiel, (P).